Median Technologies performe et pourquoi son innovation intéresse aussi le secteur pharma

Avec une année 2021 en croissance et un premier trimestre 2022 qui l’a vu franchir des étapes majeures, la spécialiste des solutions logicielles et des services d’imagerie innovants confirme sa vision d’une imagerie médicale intelligente grâce à l’IA, vision qu’elle porte depuis plus de vingt ans. Au point d’intéresser désormais aussi des secteurs connexes, et pas forcément attendus, tels celui de la pharma, particulièrement attentif aux derniers résultats annoncés par l’entreprise originaire de Sophia-Antipolis.

4 mn

(Crédits : DR)

L'innovation a parfois (souvent ?) besoin de temps pour avoir raison et Median Technologies en sait quelque chose. Née en 2002, la société récolte désormais les fruits d'un long travail d'évangélisation, qui a valu à Fredrik Brag, son fondateur et dirigeant, de prendre inlassablement son bâton de pèlerin pour convaincre, (r)assurer que sa petite entreprise tenait entre ses mains une approche disruptive et que c'est là ce qui est faisait toute sa saveur. Et sa valeur.

2022 encore mieux que 2021 ?

Deux décennies plus tard, les résultats annoncés pour l'exercice 2021 montrent une société qui performe avec un chiffre d'affaires en croissance de 52,4%, à 20,5 millions d'euros quand le premier trimestre 2022 fait état d'un chiffre d'affaires à 5,7 millions d'euros soit une croissance de 9,2% rapporté au premier trimestre 2021.

Surtout, le carnet de commandes suit également une tendance haussière, considéré sur la période de mars 2021 à mars 2022, à près de 19%.

Que de bonnes nouvelles pour la pépite basée à Sophia-Antipolis, qui prévoit d'ores et déjà une année 2022 consistante. Car il y a cette démarche entamée auprès de la FDA pour autoriser la mise sur le marché de son logiciel dispositif médical iBiopsy. Un logiciel qui détecte mais qui surtout caractérise ce que montre l'image et c'est bien là ce qui est fait l'énorme avancée. Dossier a été déposé le 3 mars et doit donner l'impulsion à la dernière innovation signée par Median Technologies. Une démarche administrative qui prendra du temps mais qui ouvre, si elle est positive, un champ des possibles assez vaste pour l'entreprise sophipolitaine.

Le choix d'un business modèle bi-céphale

Une entreprise qui a choisi un positionnement bicéphale, puisqu'outre iBiopsy, l'activité iCRO permet d'engranger de l'activité et du cash. C'est notamment elle - parce qu'elle délivre des services à l'industrie biopharmaceutique - qui draine le chiffre d'affaires et permet la poursuite des investissements dans iBiopsy.

Lire aussi 4 mnQuelles perspectives de croissance pour Median Technologies ?

« Nous délivrons ce que nous avions dit que nous ferions », résume Fredrik Brag, content notamment du premier trimestre 2022, « où nous avons franchi beaucoup de milestones », faisant ainsi référence au logiciel iBiopsy, qui clairement, fait faire des pas de géants à l'entreprise sophipolitaine. Un dirigeant qui insiste sur l'augmentation du carnet de commande, resté stable en 2020 pour cause d'impact Covid, et qui ici, retrouve sa dynamique.

2022 qui va voir la poursuite des investissements, lesquels se concentrent donc logiquement sur iBiopsy. Sur ce point, avec une trésorerie et équivalents qui atteignent 33,1 millions d'euros, tout va bien pour Median. D'autant plus qu'elle intéresse - et c'est un peu une surprise - les pharmas.

Des pharmas intéressés par le potentiel de Median à détecter les maladies au stade le plus précoce possible, leur permettant alors de prendre en charge et traiter ces mêmes patients au plus tôt. « Cela montre la synergie entre nos deux activités, iCRO et IBiopsy, qui ne sont pas du tout deux activités différentes, distinctes, mais bien complémentaires », appuie Fredrik Brag. L'une servant l'autre.

Lire aussi 4 mn« Notre logiciel iBiopsy, en permettant détection et caractérisation, disrupte la prise en charge du cancer du poumon » (Fredrik Brag, Median Technologies)

Concentrer les investissements sur iBiopsy

Si le carnet de commandes est bien rempli, c'est notamment grâce à la Chine, qui a montré un intérêt soutenu notamment au dernier trimestre 2021 et au premier trimestre 2022. La Chine où Median Technologies a pour clients les plus importants laboratoires du pays et où l'entreprise revendique posséder une bonne réputation. « Nous allons accompagner nos clients chinois dans leur démarche export », ajoute Fredrik Brag. De leurs côtés, l'Europe et les Etats-Unis maintiennent également leur dynamisme respectif.

Côté investissements - le nerf de la guerre quand on est une entreprise innovante - ceux-ci vont assez logiquement se concentrer sur iBiopsy et son développement. Et concernent plus particulièrement la validation des différentes indications. On rappelle que Median Technologie travaille sur le cancer du poumon, mais aussi sur le NASH et le cancer du foie, entre autres. Le cancer du poumon qui porte l'intérêt des pharmas. « Nous apportons des solutions avec des débouchés », explique Fredrik Brag, en rajoutant une couche sur la complémentarité entre iBiopsy et iCRO. « C'est cela qui fait que nous possédons un vrai business modèle ». Et qui devrait drainer le développement de l'une des plus anciennes entreprises innovantes de l'Hexagone.

4 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.