« Notre logiciel iBiopsy, en permettant détection et caractérisation, disrupte la prise en charge du cancer du poumon » (Fredrik Brag, Median Technologies)

Spécialiste de l’imagerie médicale en s’appuyant notamment sur l’intelligence artificielle, la startup, originaire de Sophia-Antipolis également présente aux Etats-Unis et en Chine, franchit une nouvelle étape grâce à son logiciel, qui en détectant ce que présente l’image mais surtout en la caractérisant, offre une solution intégrée, jusqu’alors inexistante, au monde médical. Ce qui représente aussi une étape majeure dans le développement de l’entreprise, qui vise le marché européen comme américain.

4 mn

(Crédits : DR)

L'objectif de Median Technologies, c'est la prise en charge la plus rapide possible du patient. Et la vision c'est de s'appuyer sur les nouvelles technologies qui le permettent, intelligence artificielle et machine learning, notamment.

Si la startup basée à Sophia-Antipolis développe depuis plus de dix ans des solutions logicielles et des services d'imagerie, la mise au point de son logiciel dispositif médical iBiopsy marque une réelle innovation. Il est surtout le fruit des dix années de recherche et de travaux menés par l'entreprise, ainsi que l'explique son dirigeant Fredrik Brag. « Le logiciel est le fruit de notre réflexion, qui est de permettre de détecter de façon précoce la maladie et de dire ce qu'elle est. Le but de l'imagerie, c'est de voir des choses. Mais il est essentiel de pouvoir dire ce qu'est ce qui est vu. Sinon cela peut générer de faux positifs et donc des « bruits » dans le système. Ce logiciel, en permettant la détection et la caractérisation, va permettre de réaliser un vrai pas en avant. Il est la seule solution intégrée qui existe ».

La détection au plus tôt, le leitmotiv qui tire l'innovation

Et c'est prioritairement sur le cancer pulmonaire que s'est attardé Median Technologies, menant une étude auprès de 1.760 patients, étude qui a délivré des résultats « satisfaisants », avec une sensibilité de 94,7% pour une spécificité de 93,3%.

Le cancer du poumon qui été choisi comme base de l'étude, pour son taux de mortalité élevé. « C'est le cancer qui tue le plus au monde, les palliatifs sont très lourds », précise Fredrik Brag qui rappelle son leitmotiv : détecter au plus tôt, de façon précoce, pour permettre une guérison.

Et c'est la caractérisation qui apporte la plus-value majeure - « pendant des années, cela a été le plus gros problème », indique Fredrik Brag - car c'est en identifiant le degré d'avancée de la maladie que la réactivité et le traitement peuvent être adaptés pour envisager la guérison.

En s'intéressant prioritairement au cancer du poumon, c'est un « marché colossal » qui se présente à Median Technologies. Qui prévoit de s'adresser à d'autres cancers présentant les mêmes problématiques dont l'absence de symptômes tôt dans l'apparition de la maladie, comme le cancer du foie. Le cancer de côlon et le cancer de la prostate seront également parmi les priorités.

Lire aussi 4 mnQuelles perspectives de croissance pour Median Technologies ?

Phase réglementaire entamée aux Etats-Unis

Si l'étude a montré des résultats satisfaisants, l'étape à suivre consiste en l'obtention de l'autorisation de mise sur le marché. C'est d'abord le marché nord-américain que vise la startup. Pour cela, il faut trouver le bon chemin réglementaire. Un dépôt de dossier appelé 513(g) a été effectué auprès de la Food and Drug Administration, dossier « où nous devons expliquer les études menées, l'étude pivot que nous souhaitons faire pour la validation finale », détaille Fredrik Brag. Mais une autre voie réglementaire pourrait être empruntée. La mise sur le marché est envisagée pour fin 2023.

Le marché européen n'est pas oublié et un processus d'homologation va également être enclenché.

Ce « step » qui marque le virage

Née en 2002, à Sophia-Antipolis, Median Technologies a toujours porté une vision de l'imagerie médicale très innovante. Pendant de nombreuses années, elle a évangélisé, mené des études, prouvé son concept. Elle s'est exportée aussi, se positionnant sur des marchés plus réactifs aussi en termes d'acceptation de l'innovation, comme les Etats-Unis et la Chine - elle possède une filiale à Shanghai - notamment pour ce qui concerne la data, véritable or noir, qui, mêlée à l'intelligence artificielle et au machine learning, promet des pas de géants. La structuration du business modèle de Median fait aussi la preuve de sa pertinence, avec d'un côté les solutions iCRO et de l'autre iBiopsy. « Nous franchissons un step supplémentaire », avoue Fredrik Brag, l'entreprise enchaînant depuis septembre 2021 des résultats d'études qui valident la vision. Et c'est précisément ce que dit le dirigeant : « aujourd'hui nous pouvons mettre en avant des performances et plus seulement une vision ». Pour rappel, Median Technologies a annoncé un chiffre d'affaires de 20,5 millions d'euros pour l'exercice 2021, soit une croissance de 52%.

4 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.