La stratégie européenne, le choix confirmé d’Hublo

Spécialisée dans la gestion des remplacements pour les établissements de santé, la jeune entreprise, établie à Paris et Sophia-Antipolis, veut aller plus vite sur son plan de déploiement en Europe. Déjà présente en Allemagne, elle affine pour l’heure les pays prioritaires, tout en travaillant à l’ajout de fonctionnalités afin de rendre son outil encore plus en adéquation avec les besoins de ses clients, notamment pour la partie amont du remplacement. La levée de 22 millions d’euros qui vient d’être conclue vise à financer cette ambition.

4 mn

(Crédits : DR)

Il aura fallu un an et quelques mois pour qu'Hublo démontre toute la force du rapprochement qui lui a donné vie, celui entre Whoog, basée à Sophia-Antipolis et medGo, originaire de Paris. Toutes deux installées sur le segment de la gestion RH des remplacements pour le secteur de la santé, startups prometteuses, elles ont donc additionné leurs forces pour créer un acteur avec plus de poids et une capacité de développement décuplée.

Lire aussi 4 mnHublo se fixe un horizon européen (avec une première escale en Allemagne)

Et le premier grand pas s'est réalisé à l'international puisqu'en décembre 2020 soit six mois après sa naissance, Hublo s'installait à Cologne, en Allemagne. Aujourd'hui, l'entreprise collabore avec une dizaine d'établissements, prouvant l'appétence de son outil. Car comme le souligne Antoine Loron, son président et co-fondateur, « le besoin de recrutement de personnel de santé est encore plus criant qu'en France ou dans les autres pays. Cela a permis à nos interlocuteurs de nous prêter, très vite, une oreille attentive ».

Cela permet également à Hublo de se préparer à son expansion à l'international. Car son ambition est clairement européenne. « Nous étudions toute l'Europe », indique Guerric Faure, co-fondateur et CSO de la jeune entreprise. Guerric Faure qui avait été, en 2017, avec Michael Rabaron, co-fondateur de Whoog, lauréats du Prix La Tribune 10.000 startups pour changer le monde. « Le besoin de remplacement et de gestion RH santé est un sujet mondial ». Si Antoine Loron indique que le temps est à la priorisation de pays cibles prioritaires, Guerric Faure précise que l'ouverture de deux nouveaux marchés européens est prévue rapidement. L'objectif annoncé est par ailleurs d'être présent sur 5 nouveaux marchés européens dans les 24 prochains mois.

Industrialiser

Cette volonté de déploiement nécessite le financement pour l'accompagner. D'où le tour de table conclut, pour un montant de 22 millions d'euros, auprès de Revaia (anciennement Gaia Capital Partners) et Acton Capital, acteur allemand du capital-risque basé à Munich. Et l'expérience allemande est riche en ce qu'elle permet à Hublo de « savoir s'adapter, de savoir adapter la solution ou son déploiement en fonction du pays, de savoir la rendre compatible avec la législation ou les méthodes RH », note Antoine Loron.

Le potentiel de croissance d'Hublo passe aussi par la case acquisition et le sujet est déjà sur la table. « Nous développons notre outil en interne mais nous sommes à l'affût de ce qu'il se passe sur des sujets connexes aux autres », précise Guerric Faure.

Lire aussi 3 mnHublo future licorne de la santé intelligente ?

Néanmoins, toujours dans un objectif de croissance - et pour répondre à un plus large panel de problématiques qu'affrontent les établissements de santé - les équipes d'Hublo travaillent à étoffer la solution logicielle de fonctionnalités qui doivent, notamment, répondre à des besoins d'attractivité dans le recrutement et à des enjeux de meilleur management. « Nous construisons les briques nécessaires avec les établissements », souligne Antoine Loron.

Conforter le leadership

Désormais considérée comme une scale-up, Hublo vise à devenir, à horizon 2023, la solution RH leader pour les établissements de santé. « Nous souhaitons être le référant des dirigeants d'établissements de santé », avoue Antoine Loron.

Hublo, qui d'ici deux ans, ne s'interdit pas de regarder vers d'autres contrées, aussi bien américaine qu'africaine, mais pour l'heure le focus est clairement européen. Pour accompagner sa faim de croissance, l'entreprise, qui emploie environ 80 personnes, s'est engagée dans un vaste plan de recrutements, afin de porter l'effectif à 300 personnes d'ici 2023. Si elle ne communique pas sur son chiffre d'affaires, dont elle consent à dire qu'il a progressé de 80%, Hublo indique une croissance de 130% des missions postées sur sa plateforme.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.