Mobilité douce, laboratoires, performance économique… ces raisons qui génèrent l’attractivité de Nice Eco-Vallée 2/2

En insérant davantage de végétalisation et en sanctuarisant 1.100 hectares de surfaces agricoles supplémentaires, en repensant l’envergure de son futur parc des expositions et des congrès – très attendu – et en confiant le pilotage de ce nouveau quartier d’affaires à l’architecte François Leclercq qui évoque un territoire « capable », c’est toute la philosophie du projet urbain de l’ouest de Nice qui se revendique encore plus durable. Celle-là même qui joue sur le levier attractivité.

5 mn

(Crédits : DR)

Si on parle beaucoup d'un contexte de crise, si évidemment celle-ci a ralenti des projets, mis en suspens des intentions d'implantation, Nice Eco-Vallée revendique, au contraire, une activité qui n'a pas été mise sur pause. Évoque, pour illustrer le propos, le lancement de quatre appels d'offres - deux concernant Nice Méridia, deux autre Grand Arénas - depuis le début de la crise sanitaire. Insiste aussi sur le dynamisme de l'immobilier tertiaire, qui a vu le premier semestre 2021 enregistrer une activité transactionnelle équivalente à un volume annuel, de l'ordre de 28.000 m2.

Une nouvelle notion d'espace

Nice Eco-Vallée qui voit, à un rythme régulier, les programmes aboutir. C'est le cas pour Nouvel'R et ses 29.000 m2 de bureaux, logements, hôtel et commerces, déjà livré ; pour Air Promenade, bureaux, logements, hôtel et commerces, répartis sur 25.000 m2, opérationnel en fin d'année, tandis qu'Avant-Scène, programme de 35.000 m2 de logements, service, résidences étudiants et seniors, porté par Quartus est attendu pour 2023.

L'îlot 3.5 bis, est pour sa part dans une phase plus amont, puisqu'actuellement en consultation pour 6.000 m2 à vocation économique tertiaire. Le lauréat sera connu en début d'année. Un peu plus loin, l'approche est plus originale ou du moins, moins classique pour ce qui concerne l'îlot 3.2 : la consultation a été lancée sous forme d'appel à projets, ce qui signifie que totale liberté est donnée aux candidats. Une façon d'observer de quelle façon sont appréhendés logements, bureaux ou plus largement, la notion d'espace, dans un tempo de crise sanitaire qui modifie obligatoirement les approches. La remise des projets est attendue pour le mois de février, le lauréat sera révélé d'ici mi-2022.

Lire aussi 5 mnAvec un Grand Arénas très « nature », Nice Eco-Vallée veut confirmer son modèle durable 1/2

Et puis, il y a Parc Méridia, prévu pour faire le lien entre Nice Méridia et le stade Allianz Riviera. Soit 60 hectares qui accueilleront des bureaux, des logements, des commerces - c'est là que s'installe le très très attendu Ikea dès le mois de mai prochain - des services de proximité. Un Parc qui porte l'ambition de redonner à cette partie du territoire, son envergure végétale, gommée par les développements antérieurs, grâce, entre autres, au parc paysager de 20 hectares qui permet d'augmenter la part des espaces verts de 10% par rapport à ce qu'elle est actuellement. Une démarche que vient par ailleurs appuyer la labellisation EcoQuartier, obtenue en décembre dernier.

Pas de technopôle sans laboratoires

Vouloir être une technopôle moderne c'est aussi penser en amont tous les outils nécessaires à l'attractivité. En ciblant les éco-technologies, Nice Eco-Vallée ouvre un large champ de compétences. Dont l'innovation fait logiquement partie. Et l'innovation c'est aussi les laboratoires. C'est tout le but du projet prévu pour s'ériger au sein de Nice Méridia, précisément sur l'îlot 2.5d. « Nous avons pris l'initiative de faire précéder la consultation promoteur d'un appel à candidatures auprès d'entreprises afin que celles-ci puissent nous faire part de leurs besoins particuliers en termes de bâti. Le but est de leur proposer une solution sur mesure », indique Sarah Bellier. Partir du schéma inverse est pour la directrice générale de l'EPA la meilleure façon d'aller vite et bien. « Le bâti de laboratoires pose des questions de ports de charges par exemple, nous tentons de faire vivre un vivier de besoins, d'intérêt et voir comment nous pouvons y répondre avec une notion de sur-mesure. Les besoins identifiés seront ensuite intégrés dans le cahier des charges des promoteurs. On ne peut pas vouloir être une technopole urbaine et ne pas posséder de laboratoires ».

De l'importance des infrastructures de mobilité

Nice Eco-Vallée qui semble avoir les outils qui génèrent l'attractivité. Outre le fait de mêler logements, bureaux, commerces, services... la dimension mobilité est loin d'être anecdotique, comme le souligne d'ailleurs le directeur général adjoint, Damien Teichner. « Les infrastructures de transport sont arrivées avant le développement urbain. Le tramway est déjà là. Cela prouve que les ambitions portées ne sont pas que des ambitions, qu'un plan tangible existe ». « Cela facilite le développement urbain », renchérit Sarah Bellier. « En dehors de la question du développement économique, nous avons aussi une qualité de vie que d'autres métropoles ne possèdent pas. C'était bien l'idée de départ de l'Eco-Vallée que de revenir aux fondamentaux qui font la Côte d'Azur ». Des fondamentaux de qualité de vie qui, en période de (post) crise sanitaire ont pris davantage de poids. C'est sans doute ce que signifie, en partie, le volume exceptionnel de transactions enregistrées au premier semestre 2021. Sarah Bellier qui insiste aussi pour faire remarquer que l'impact du télé-travail, dont on sait désormais qu'il fait partie des organisations des entreprises, ne se joue pas que sur les espaces tertiaires mais également sur l'espace habitat. Un argument supplémentaire qui plaide pour le parti pris de Nice Eco-Vallée.

« Nice Eco-Vallée intéresse même des investisseurs qui ne nous regardaient pas jusqu'à aujourd'hui car Nice Côte d'Azur demeure une métropole très dynamique quand certaines autres métropoles ont un rythme moins effréné », analyse encore Sarah Bellier. Le MIPIM qui se tient à Cannes en mars prochain devrait être un excellent baromètre...

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.