« Le MaaS corporate a le même intérêt que le MaaS déployé par les villes » (Yann Hervouët, Instant System)

Sujet majeur des villes et de l’aménagement du territoire, la mobilité recouvre plusieurs enjeux. L’émergence du mobility as a service plaide pour une solution simple, qui tient en une application, apportant toutes les informations et la fluidité nécessaires. Mais la mobilité est aussi une question majeure pour les entreprises, lesquelles ont bien compris que correctement organisée, elle se révèle être un atout d’attractivité. Un MaaS stratégique, à plus d’un point de vue comme l’explique le CEO de la PME basée à Sophia-Antipolis.

4 mn

(Crédits : DR)

La mobilité, ce bât qui blesse quand elle est désorganisée, complexe, compliquée et peu en adéquation avec les usages du quotidien... Dire que c'est l'un des enjeux du quotidien est un euphémisme tant à la fois les questions de transition écologique comme la crise inffluent sur ce que l'on attend d'elle. Pas toujours simple de faire coïncider les attentes avec les moyens à disposition.

Les villes, évidemment, sont sensibles au sujet, pour les mêmes préoccupations environnementales que d'attractivité. Et le MaaS, cette solution qui permet de passer d'un moyen de locomotion à l'autre, de manière fluide, avec toutes les informations qui comptent, est l'objet de toutes les attentions, des opérateurs aux autorités organisatrices de transport. Tous les constructeurs s'y sont mis, certains appuyant sur leur approche voulue différente. Car il faut satisfaire le « consommateur », c'est-à-dire le voyageur, demandeur d'une solution la plus complète et efficace possible.

La mobilité organisée, vecteur d'attractivité des entreprises

La mobilité c'est évidemment aussi le sujet des entreprises. Parce que la crise a modifié les habitudes de travail et donc aussi de déplacement ; parce que la jeune génération est loin du tout voiture et parce que, globalement, rejoindre l'entreprise qui nous emploie de manière décarbonnée et surtout simple, est un gage d'attractivité qui ne concerne pas que les jeunes générations.

Lire aussi 4 mn« Le MaaS corporate a le même intérêt que le MaaS déployé par les villes » (Yann Hervouët, Instant System)

Le MaaS est aussi le sujet qu'adresse Instant System. Pionnier dans la mobilité partagée, initialement via le co-voiturage dynamique, la PME installée à Sophia-Antipolis apporte notamment son expertise aux collectivités. Instant System qui grâce à son expertise et sa data, a intégré plusieurs solutions de MaaS, jusqu'à l'étranger. Des solutions développées par les collectivités, une des cibles principales de la PME. Laquelle n'ignore pas davantage les entreprises.

« Les collectivités sont légitimes à porter le MaaS, car elles sont au centre et ce sont des structures stables », commente Yann Hervouët.

Un MaaS, un peu parti sur les chapeaux de roues, mais qui a du mal à véritablement se structurer. La faute justement à cette pluralité d'acteurs qui se positionnent. Mais si les villes semblent être des actrices naturelles du sujet, les entreprises ne le sont pas moins. Car « les employeurs aussi ont un rôle à jouer dans la mobilité » estime le CEO de l'entreprise sophipolitaine, qui croit également fortement en une évolution législative en la matière, rappelant comment le mouvement des Gilets jaunes a influé sur la prime transport et que le forfait mobilité durable est un levier pour les sociétés. « Le MaaS va prendre un tour plus utilitaire, à la main des entreprises ».

Avec l'apparition d'une nouvelle notion, celle de vélo de fonction, le vélo étant totalement considéré comme un moyen de déplacement à part entière - et on peut sans doute dire merci les confinements. « Après le Covid, on interroge le sujet de la mobilité différemment », reconnaît Yann Hervouët.

Collaboration territoriale

Ce MaaS Corporate est aussi un axe de développement pour Instant System, qui se structure pour l'adresser au mieux, notamment en recrutant une force commerciale pour prendre position fortement dans divers pays européens. En France, Instant System développe son savoir-faire en marque blanche auprès d'Arval, filiale du groupe BNP Paribas et entreprise de location de véhicules d'entreprises, qui via son application propose aussi tout autre moyen complémentaire de déplacement.

« Le Maas doit être un service qui permet à tous les acteurs d'un territoire de collaborer », ajoute Yann Hervouët. « Les opérateurs de transports publics sont bien obligés de dialoguer avec les opérateurs de trottinettes, car ils ont les mêmes clients, sur le même trajet ». C'est ce qui fait émerger une solution dite de end to end - de bout en bout. Ce qui rejoint une notion d'aménagement du territoire dont on se rend bien compte qu'elle a été omise... au moins jusqu'à maintenant. Car une autre notion est désormais clairement prise en compte. « Les collectivités veulent une ville apaisée, avec moins de bruit, moins d'embouteillages. Le MaaS doit permettre à tous de trouver son bonheur. Et le MaaS corporate à le même intérêt que le MaaS des villes ».

On rappelle d'ailleurs que la Région Sud a lancé un appel à compétences visant la passation d'une DSP relative à l'acquisition d'un système d'information et de billettique régional unifié pour l'ensemble des services de transports.

Instant System, qui emploie 120 collaborateurs, table sur un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros pour l'exercice en cours, lequel devrait atteindre 10 millions d'euros en 2023.

4 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.