Les ambitions de ValueState Hôtels à Marseille et Nice

Déjà propriétaire de deux établissements dans la cité phocéenne, le groupe co-fondé par François Dubrule compte poursuivre ses investissements en région. Avec un business modèle qui s'appuie sur les emplacements de qualité dans les centres des grandes villes.
François Dubrule, co-fondateur de ValueState Hôtels, compte poursuivre ses investissements dans la cité phocéenne et pourquoi pas à Cannes et Nice.
François Dubrule, co-fondateur de ValueState Hôtels, compte poursuivre ses investissements dans la cité phocéenne et pourquoi pas à Cannes et Nice. (Crédits : DR)

En consacrant trois millions d'euros à la rénovation de l'hôtel Beauvau, établissement 4 étoiles mythique de Marseille acheté en 2013, ValueState Hôtels prend ainsi de fait une place sur le marché de l'hébergement provençal. Pour autant, ce n'est là pas la seule acquisition dans la cité phocéenne du tandem formé par François Dubrule et Alexis Caude, déjà propriétaire du 3 étoiles voisin l'hôtel Alizée.

Portefeuille équilibré

L'investissement en PACA ? Une partie de la stratégie du groupe né en 2010 qui privilégie pour ses acquisitions l'axe Paris-Lyon-Marseille. Avec un business modèle appuyé sur des "emplacements magnifiques dans les centres des grandes villes" dit François Dubrule et avec toujours une approche d'investissement "value", c'est-à-dire permettant une création de valeur à court voire moyen terme. "Un hôtel reste un projet économique", souligne celui qui est passé par le secteur financier.

Les établissements visés disposent plutôt d'une capacité de 80 chambres. Quant à l'acquisition, elle se fait du fonds de commerce seul, sauf opportunité particulière. Si la gestion se fait de façon autonome, la commercialisation se fait aussi avec les différentes marques de franchiseurs. L'objectif : un portefeuille équilibré, pour l'heure constitué d'une dizaine d'établissements en France et à l'international.

Regard élargi, approches différentes

Avec une telle philosophie entreprenariale, ValueState Hôtels n'en n'a pas pour autant fini avec les investissements en PACA. "Nous sommes venus à Marseille car nous estimions que la ville était dans une phase de croissance à long terme. L'autre raison est que Marseille, à la différence d'autres métropoles, ne disposent pas d'hôteliers locaux reconnus". Une configuration séductrice qui "va se poursuivre, toujours avec un intérêt fort du côté d'Euroméditerranée". Mais il n'y a pas que la deuxième ville de France qui attire le regard de François Dubrule et Alexis Caude, Aix-en-Provence aussi. Et Nice dans une moindre mesure.

"Si on prend en considération les fondamentaux de la Côte d'Azur, la logique veut que nous allions à Nice. Sauf que les conditions pour y accéder rapidement, en terme de transport, ne sont pas les même qu'à Marseille".

Et puis le secteur est différemment structuré, "avec beaucoup d'acteurs et un marché étroit". L'investissement sur la Baie des Anges se fera donc par rachat. Cannes, se fera sur un mode "opportuniste". Quant à Saint-Tropez, Beaulieu-sur-mer ou Saint-Jean-Cap Ferrat, "nous le ferons avec des partenaires".

Ailleurs aussi

Par ailleurs présent au Benelux et en Allemagne, ValueState Hôtels avoue que "nous n'irons jamais en hôtellerie indépendante en Allemagne, nous nous reposerons toujours sur une marque". Au Bénélux, une opération est programmée pour démarrer en janvier prochain. A Paris, un Ibis Style va voir le jour dans le 16ème arrondissement, l'ouverture est programmée pour août 2017.

ValueState emploie 360 personnes dont 5 au siège parisien. Le chiffre d'affaires généré en 2016 s'élève à 46 M€, contre 35 M€ en 2015.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.