Qui pour la CCIR PACA ?

Alors que les présidents des différentes chambres de commerce et d'industrie territoriales sont désormais élus et installés, reste maintenant à élire le successeur de Maurice Brun à la présidence de la CCI régionale. Qui d'Alain Lacroix ou de Roland Gomez l'emportera ce 7 décembre ?
Qui succèdera à Maurice Brun à la présidence de la CCIR PACA ?
Qui succèdera à Maurice Brun à la présidence de la CCIR PACA ? (Crédits : DR)

Les projecteurs se sont beaucoup concentrés sur les élections aux différentes CCI territoriales. Notamment sur celles à la CCIMP et à la CCI Nice Côte d'Azur. Mais maintenant que les présidents sont officiellement élus et installés dans leurs fonctions, il est une autre élection qui mobilise encore l'attention. Tout au moins, celles des protagonistes.

Car qui dit élections CCIT, dit aussi élection d'un président régional. Un poste qu'occupait jusqu'ici Maurice Brun après la démission de Dominique Estève. Un poste qui intéresse deux candidats.

Banquier vs entrepreneur

D'un côté, Alain Lacroix. L'actuel président du directoire de la Caisse d'Epargne Provençale et Corse (Cepac) est élu sur la liste de Jean-Luc Chauvin à la CCI Marseille Provence. Au sein de l'établissement bancaire il a mené notamment l'opération de croissance externe réalisée en outre-mer pour un montant d'1 milliard d'euros acquérant ainsi la Banque de la Réunion, la Banque des Antilles françaises et la Banque de Saint-Pierre et Miquelon. Président du Top 20 - qui réunit les patrons des plus grandes entreprises du territoire de la métropole - il est aussi, via la Cepac, très investi dans le territoire dans des projets tels la Tour La Marseillaise ou les Voûtes de la Major.

De l'autre, Roland Gomez. Ce pur entrepreneur est le fondateur de l'entreprise de travail temporaire Proman. Président de la Chambre de commerce et d'industrie des Alpes de Haute Provence, ce patron, issu du domaine de la chaudronnerie et de la tuyauterie pour l'industrie pétrochimique et nucléaire, crée "Les professionnels de Manosque" (autrement dit Proman) en 1990. Aujourd'hui l'entreprise familiale est le cinquième acteur français de l'intérim et revendique la première place en tant qu'indépendant financièrement. La direction générale est assurée par Roland Gomez, le fils de Roland Gomez. Toujours très discrète, Proman signe pourtant un joli coup médiatique en devenant recruteur officiel de l'Euro2016. Elle atteint cette année 1,2 Mds € de chiffre d'affaires.

Profil

Qui donc du banquier ou de l'entrepreneur l'emportera ce mercredi ? La CCI régionale est composée de 59 sièges, dont 22 proviennent de la CCI MP, 3 de la CCI Pays d'Arles et 13 de la CCI Nice Côte d'Azur. Le Var, le Vaucluse, les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence apportant respectivement 10, 5, 3 et 3 sièges.

Reste à savoir qui soutiendra la candidature de qui. On imagine les départements alpins soutenir Roland Gomez. On voit mal Marseille ne pas voter pour "son" candidat. Comment les forces vont-elles s'équilibrer ? Quel profil et peut-être quelle personnalité auront su séduire ? Le suspens n'est plus que de courte durée.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.