« Le projet d'extension du Terminal va permettre de rationnaliser l’exploitation » (Philippe Bernand, Aéroport Marseille Provence)

Outil majeur du développement économique du territoire, la plateforme aéroportuaire basée à Marignane adresse plusieurs défis en même temps, dont celui lié à la transition écologique – elle vise notamment le zéro net carbone à horizon 2030 – mais aussi celui de l’accessibilité. Et insiste pour dire combien Cœur d’aéroport, son projet destiné à lier les deux terminaux, est à voir davantage comme une offre de services que comme un levier d’augmentation de trafic.

5 mn

(Crédits : DR)

2021 aura été une année contrastée. Non pas dans les résultats - finalement bien moins pire qu'attendus - mais dans des petites victoires confrontées à des ralentissements qui demandent concertation et longueur de temps.

Avec un trafic ayant atteint 45% de celui de 2019, référence avant-crise, la plateforme aéroportuaire n'est pas si insatisfaite de ses résultats, d'autant que la fin de l'année s'est plutôt très bien comportée.

« L'année 2021 ne s'est pas trop mal passée. Même si nous n'aurons fait que 45% du trafic 2019. Nous avons eu des tendances assez positives à l'image du mois de novembre où on avait fait à peu près 75% du mois de novembre 2019, qui reste notre référence. En ce tout début 2022, nous vivons la nouvelle vague liée au variant Omicron et les décisions administratives de fermetures de frontières qui impactent directement le transport aérien. Nous restons néanmoins assez optimistes pour les perspectives 2022 qui tournent autour des trois quarts du trafic que nous avons connu en 2019 », détaille Philippe Bernand.

Période intermédiaire

Un président du directoire de l'aéroport Marseille Provence qui rappelle que si certaines frontières sont fermées, comme celles avec le Maroc par exemple, 85% des destinations sont ouvertes, « Nous sommes dans une situation intermédiaire mais plutôt positive ».

D'autant qu'aux nouvelles compagnies arrivées en 2021 - Corsair, Air Arabia et Binter sur les Canaries - s'ajouteront bientôt encore de nouvelles liaisons, principalement en zone Europe. « Dans le même ordre de grandeur, deux ou trois nouvelles compagnies devraient rejoindre Marseille. On ne peut pas encore en parler parce que ce n'est pas confirmé ».

Objectif zéro carbone

Comme toutes les plateformes aéroportuaires, les préoccupations environnementales mènent la stratégie et les actions. Avec un objectif zéro net carbone à horizon 2030, Marseille Provence s'inscrit dans les aéroports désireux d'aller vite et de mener, sur ce point plusieurs chantiers à la fois. Car s'il s'agit autant des infrastructures au sol, il faut aussi compter sur les avions - de moins en moins gourmands en énergie.

« La décarbonation du transport aérien était déjà engagée avant crise. Aujourd'hui, elle vient accélérer la nécessité d'un développement équilibré. Les avions nouvelle génération qu'on accueille, qu'on essaye de promouvoir à Marseille sont extrêmement efficaces. Ils consomment beaucoup moins, ils font beaucoup moins de bruit. C'est une des étapes vers la décarbonation du transport aérien. Il faut aussi faire évoluer nos infrastructures, les moderniser. C'est le cas de la centrale chaud-froid, inaugurée il y a quelques mois. C'est une centrale qui nous permet d'économiser 50% de nos consommations électriques et de fluides. Tous nos postes d'avions sont équipés en 400 hertz, c'est une énergie propre qui permet aux avions quand ils sont à l'arrêt de s'alimenter en énergie électrique. Nous avons déjà passé tous nos véhicules de piste à l'électrique. Demain ce sera la géothermie, l'autosuffisance énergétique ».

Mais le défi durable ne s'exonère pas d'une mobilité facilitée. Et pour l'aéroport Marseille Provence elle s'appelle transports publics. Plus efficients, si possible, comme le promet ce projet de transport par câble, porté par la Métropole et qui offrirait une solution facile, propre et moderne.

Cœur d'aéroport, une extension de "services"

Point de cristallisation pour certains, levier de développement économique et d'attractivité pour d'autres, le projet d'extension, ce Cœur d'aéroport prévu pour un investissement de 180 millions d'euros, devrait être surtout, promet Philippe Bernand, un moyen de faire mieux, à divers niveaux.

« Le projet d'extension du Terminal n'est pas un projet qui va créer de la capacité supplémentaire. C'est un projet qui est vraiment là pour rationaliser l'exploitation, donner du confort aux passagers, développer les zones commerciales, être plus performants sur le plan environnemental au niveau des consommations énergétiques. C'est un projet hyper qualitatif qui vient combler une dent creuse entre les terminaux qui sont de deux générations, 1960 et 1990. Cette dent creuse laissait un sentiment d'inachevé dans l'aéroport. Ce projet est attendu depuis déjà une vingtaine d'années. C'est une extension en termes de mètres carrés, mais pas une extension en termes de capacité. Il y aura des commerces, de nouveaux services, un parcours digital pour le passager, du sans contact, et la prise en compte des futures contraintes sanitaires qu'on aura inévitablement demain ».

Un acteur économique chaque semaine

Pour rappel, depuis ce début novembre, La Tribune et BFM Marseille s'unissent pour proposer chaque semaine une chronique éco, baptisée Marseille Business, qui décrypte l'économie du territoire, ses enjeux, ses défis, les réussites et les problématiques. Tous les mardis, un invité vient apporter son éclairage sur une thématique précise.

La chronique est animée par Sophie Hebrard pour BFM Marseille et Laurence Bottero, rédactrice en chef du bureau Provence Alpes Côte d'Azur du quotidien économique La Tribune.

BFM Marseille Provence : canal 30 de TNT Régionale, les box canal 284/516 (SFR), 375 (Orange), 362 (Bouygues), 916 (Free) , sur bfmmarseille.com, en replay sur la plateforme gratuite VOD "RMC BFM PLAY" et l'application dédiée à télécharger.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.