Chronopost investit 1 M ? dans son agence de Marignane

La filiale de la Poste vient d?acquérir une machine automatique de tri à la capacité de traitement multipliée par 5. La plate-forme peut ainsi pallier à sa croissance pour les 5 ans à venir.

« Avec cette nouvelle machine, nous allons passer d'une capacité de traitement de 900 à 4500 colis par heure, ce qui va nous permettre de faire face à notre croissance, soutenue depuis deux ans et demi. Cette année, elle sera encore de l'ordre de 18%, imputable notamment à l'explosion de l'e-commerce », explique Christian Emery, PDG de Chronopost, qui revendique une place de co-leader avec TNT avec chacun 17% de parts de marché sur le fret express. Un investissement nécessaire pour le site, qui joue à la fois le rôle d'agence avec 10 000 colis reçus par jour (dont 4000 au départ et 6000 à l'arrivée) et de hub régional avec 8000 colis en transit. Marignane, qui sert de plate-forme d'éclatement vers les autres agences du sud-est (Ajaccio, Nice, Toulon, Avignon, Nîmes et Montpellier), n'est pas la seule à être équipée de la machine du constructeur Bude. Dans les trois ans à venir, quasiment tous les sites de Chronopost seront équipés.
En 2006, la Poste, le principal actionnaire de l'expressiste, a décidé d'engager 150 M€ dans la société dont 1M€ dans cette nouvelle mécanisation. « Cette machine nous permet aussi d'optimiser nos délais de livraison et d'améliorer la qualité de services en autorisant notamment des dépôts plus tardifs ». La nouvelle acquisition doit aussi répondre au trafic supplémentaire consécutif à l'ouverture d'une nouvelle ligne régulière entre Marseille et Rennes pour desservir plus rapidement la façade atlantique. « Actuellement, le fret à destination et en provenance de la zone transite par Roissy. Toute la façade est actuellement mal desservie car il est difficile de livrer en J+1. On s'affranchit complètement de cette lacune et l'on estime à 2 000 tonnes le trafic supplémentaire, soit une croissance de l'activité transit de 25 à 30%. L'idée est d'irriguer en étoile toute la zone à partir de Rennes », explique Philippe Fassy, chef d'agence de Marignane. Pour ce vol, l'expressiste, qui s'est dépossédé de toute sa flotte, affrètera un ATP (turbopropulseur de Bae) de 80 m3 de la compagnie Westair tandis que 80% de ses livraisons sont assurés par Europe Airpost.
Chronopost dispose de 9 sites en PACA (40 000 colis par jour), emploie 270 personnes (dont 62 à Marignane) pour un chiffre d'affaires de 25 M€.

A.D 

Photo : La nouvelle mécanisation permet à l'agence de passer d'une capacité de traitement de 900 à 4500 colis par heure

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.