La santé, le nouvel axe de diversification de CMA CGM

Le groupe spécialisé dans la logistique et le transport, basé à Marseille, s’investit – dans tous les sens du terme – dans la nouvelle Chaire dédiée à la santé. Associés, Aix-Marseille Université et la faculté des sciences médicales et paramédicales. Un soutien financier pour un montant global de 5 millions d’euros qui place le groupe piloté par Rodolphe Saadé sur un nouveau sujet. Que le PDG estime s’inscrire dans le soutien au territoire.

3 mn

(Crédits : DR)

On sait la santé être l'une des filières les plus structurantes du territoire d'Aix-Marseille. L'une des plus attractives aussi, avec ses établissements à la pointe, ses biotechs, ses laboratoires pharmaceutiques et son pôle de compétitivité, Eurobiomed.

Une filière qui voit la création de sa toute première Chaire dédiée et dans le rôle du financeur, l'armateur CMA CGM.

Un investissement qui peut surprendre. Ou qui ne devrait pas tant que cela finalement, tant le groupe, dont le siège social est basé à Marseille et qui emploie plus de 130.000 personnes dans le monde dont 2.900 dans la Cité phocéenne, s'est engagé depuis quelques années dans une stratégie de diversification qui s'inscrit dans un contexte global de consolidation du secteur du transport et de la logistique, comme d'intérêt pour des filières estimées connexes.

L'impact social, mais pas que

C'est particulièrement les sujets de recherche médicale, de formation des soignants et de qualité de vie des patients en oncologie comme en neurologie qui sont concernés par cette Chaire pour laquelle CMA CGM dédie un financement de 5 millions d'euros. Ce qui en fait la chaire la plus importante menée avec Aix-Marseille Université. Et la raison de cette implication tient dans la volonté « d'avoir un impact social positif sur le territoire », dit l'armateur dans un communiqué.

C'est surtout un appel d'air frais pour la recherche car, si celle-ci est très ancrée et extrêmement innovante, elle est aussi consommatrice de monnaie sonnante et trébuchante.

L'un des objectifs annoncés est de justement jouer un effet de levier en termes d'attractivité de jeunes chercheurs dans les deux domaines spécifiés, l'oncologie et la neurologie, en mettant en place pour cela des bourses postdoctorales d'une durée de 3 à 4 ans ainsi qu'en récompensant les meilleures thèses sur ces sujets.

La formation constitue l'autre levier, l'idée étant de favoriser la mobilité pour offrir l'opportunité aux jeunes médecins d'aller apprendre de nouvelles techniques qu'ils seront ensuite capables d'importer à leur retour au sein de l'établissement hospitalier.

Sont également adressés, la santé et la qualité de vie des patients.

Ne pas aller à contresens de l'histoire

Et si CMA CGM dit s'inscrire dans une volonté de soutien au territoire et à l'une de ses filières d'excellence, on peut y voir aussi une sorte de continuité dans son intérêt pour des filières connexes au transport et à la logistique. C'est notamment ce qui pousse l'incubateur-accélérateur porté par le groupe, ZEBOX, installé à Marseille, à s'ouvrir à des thématiques qui vont au-delà des spécificités premières du groupe. Ce qui se traduit, comme son directeur général, Massimo Magnifico l'expliquait dans un entretien à La Tribune, lui fait porter intérêt aux cleantechs. « La supply-chain, c'est l'ADN de ZEBOX, il existera toujours un socle autour de ces sujets. Mais accompagner la transformation des acteurs de la supply-chain ne passe pas que par la supply-chain. Nous ouvrons de plus en plus les thématiques. Et ignorer la cleantech, la sustainability serait aller à contresens de l'histoire ». ZEBOX qui s'intéresse d'ailleurs aussi bien à l'agriculture qu'aux fintechs... Pour rappel, la filière santé représente, sur le territoire d'Aix-Marseille, 92.000 emplois publics et privés, 4.000 entreprises, 80 laboratoires de recherches issus de grands organismes, le tout faisant de la deuxième métropole de France, la deuxième ville française en recherche scientifique.

3 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.