Comment Lafarge verdit son empreinte environnementale dans le Sud

Depuis la fermeture en 2021 du site de Contes dans les Alpes-Maritimes, c’est la cimenterie de La Malle, dans les Bouches-du-Rhône, qui alimente les besoins de Provence Alpes Côte d’Azur. Cette concentration des activités du géant cimentier dans la région s’inscrit dans un contexte de transformation écologique accélérée qui nécessite des investissements conséquents pour moderniser l’existant et innover, notamment en matière de béton bas carbone, orientation privilégiée du site provençal.

3 mn

(Crédits : DR)

Aussi haut qu'un immeuble de 6 étages, d'un poids de plus de 300 tonnes et d'un budget d'environ 5 millions d'euros, le nouveau dispositif de filtration de la cimenterie Lafarge de La Malle, basée à Bouc-Bel-Air,  dans les Bouches-du-Rhône, illustre la position volontariste du groupe cimentier en matière de transformation écologique. "Nous nous inscrivons dans la feuille de route de l'industrie cimentière française qui prévoit une baisse de 24% par rapport à 2015 de nos émissions de carbone en 2030, de 80% en 2050", explique Pascal Baudouin, directeur du site provençal.

Une vraie gageure pour ce secteur particulièrement émissif qui, selon la base Climate Watch du World Resources Institute, représente 3% des émissions de carbone dans le monde, contre 2,2% pour la chimie par exemple. En France, le ciment génère 23% des émissions du secteur industriel. C'est dire les investissements colossaux que la filière doit injecter dans cette révolution environnementale comme en témoigne la cimenterie de Martre-Tolosane, près de Toulouse, où Lafarge a engagé une enveloppe de 120 millions d'euros pour être en mesure de répondre à ces défis. En Provences Alpes Côte d'Azur aussi, les cordons de la bourse se délient. Mais pas sans arbitrage.

Un arbitrage qui se veut pragmatique

Si, ces deux dernières années, le cimentier a investi 10 millions d'euros pour améliorer l'empreinte environnementale de ses installations de La Malle, il a dans le même temps annoncé et opéré la fermeture de celles de Contes dans les Alpes-Maritimes. Après 115 ans de bons et loyaux services. Dans cette commune azuréenne de 7 .00 âmes, où la cimenterie faisait office de locomotive économique, le sujet demeure sur la table, du moins celui de la reconversion des 130 hectares du site dont la mise à l'arrêt de la production s'inscrit dans une logique qui se veut globale et pragmatique. "C'était une cimenterie ancienne, à la technologie ancienne, qui supposait des investissements massifs sur un marché extrêmement volatile", relève le directeur du site de La Malle. Qui en toute logique a récupéré le marché maralpin. "Désormais, depuis Bouc-Bel-Air, nous alimentons en ciment l'ensemble de la filière régionale du BTP, du sud d'Avignon jusqu'à Nice et la Corse".

Rupture technologique

Fondée en 1958, l'usine Lafarge de La Malle qui revendique 150 emplois directs et 400 indirects, produit chaque année entre 600.000 et 750.000 tonnes de ciment bas carbone. "C'est une gamme de ciment que l'on propose à nos clients depuis 2019 et qui génère entre 35 et 55% de carbone en moins que les ciments classiques", avance Pascal Baudouin, qui annonce : "Nous travaillons sur de nouveaux ciments bas carbone, actuellement en test industriel, qui produisent quatre fois moins de CO2 que le liant historique". Une "rupture technologique" qui nécessitera une transformation industrielle de la cimenterie. La première phase, attendue en 2023, est jaugée à 7 millions d'euros et concernera l'adaptation d'un des deux fours du site.

Cette innovation participe évidemment à sa quête vers la neutralité carbone, dont l'équipement de filtration évoqué plus haut constitue le plus récent exemple. "Nous permettons ainsi de réduire les poussières en sortie de four de 90%". Le filtre contribue par ailleurs à baisser "significativement" les rejets de dioxyde de soufre, au point que l'usine de La Malle s'est donnée comme objectif de se passer d'ici à juin 2023 au plus tard de la dérogation préfectorale aujourd'hui nécessaire à son exploitation.

3 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.