Repris par AD Education, Oktogone s'ouvre à l'international

Le groupe basé à Sophia-Antipolis propose des formations en ligne dédiées aux étudiants et aux professionnels. Une expertise qui n'a pas échappé au leader européen du secteur AD Education qui vient de l'acquérir. De quoi permettre des synergies en élargissant les offres de parcours et de se développer à l'étranger.
(Crédits : Oktogone)

Sur le marché de la formation privée, les grands groupes et acteurs financiers s'appuient sur des conquêtes externes pour booster leur croissance. Une tendance qui s'observe depuis plusieurs années et dont compte bénéficier Oktogone. La société de formation en ligne vient de passer sous le giron du géant AD Education, lui-même acquis fin 2020 par le fonds d'investissement Ardian. "Nous restons autonomes", prévient Régis Micheli, le fondateur et directeur général d'Oktogone. "Cela nous permet de conserver nos marques et nous ouvre les portes de nouveaux marchés", se réjouit-il.

L'entreprise basée à Sophia-Antipolis base son modèle économique autour de deux grandes offres. Il y a d'abord Visiplus, dédiée aux professionnels, et Iscod, qui s'adresse plutôt aux étudiants avec de l'alternance. Pour ce qui est du type de formation, la moitié concerne le marketing et la communication digitale. Un choix pas vraiment étonnant puisque, à l'origine, la société Visiplus œuvrait dans ce secteur d'activité. "Nous avons évolué vers la formation car lorsque nous réalisions une prestation de services chez un client, celui-ci nous demandait de lui montrer comment, lui, pouvait le réaliser", raconte Régis Micheli. Le e-learning s'est ensuite imposé naturellement pour résoudre les difficultés de déplacements de clients géographiquement éloignés. Un choix fait "il y a sept ans", mais qui a connu un coup d'accélération avec le Covid. "Le marché a pris trois ans de maturité", estime le dirigeant.

En plus de ce volet communication, Oktogone propose des formations sur différents domaines comme le management, les ressources humaines, la comptabilité et depuis peu l'immobilier. "Tous les secteurs d'activité où le digital a un impact", résume le directeur général. Il s'agit d'apprendre à composer avec les nouveaux outils que peuvent être par exemple la signature électronique ou les visites virtuelles dans le cas de l'immobilier.  Ces formations sont données soit par du personnel en interne soit par des intervenants extérieurs dans les cas de "spécificités métiers". Oktogone dispose de 32 parcours diplômants ainsi que plus de 300 modules d'apprentissages. Une formule qui lui permet de réaliser un chiffre d'affaires de 32 millions d'euros.

Des passerelles évidentes

Au total, Régis Micheli revendique 7.500 inscrits "actuellement" dans ses deux offres, mais assure qu'il n'existe pas de profil type. En revanche, les professionnels sont nettement plus nombreux puisque Visiplus réunit 5.000 inscrits. Un ratio qui présente un avantage majeur, celui de ne pas trop dépendre des alternants pour lesquels les aides publiques encouragent ce type de profil.

Mais la situation pourrait ne pas durer. La Cour des comptes a en effet pointé récemment les limites de ce système basé sur les subventions. "Notre business model ne repose pas là-dessus", confirme Régis Micheli. S'il ne se prononce pas sur l'avis de la Cour des Comptes, il estime que les aides ont eu le mérite de "permettre aux entreprises de découvrir les formations".

Les futurs relais de croissance d'Oktogone se dirigent plutôt vers l'international désormais. "Nous digérons encore ce rapprochement et nous préparons l'européanisation de nos offres", explique Régis Micheli. La société va également travailler à la digitalisation de certains parcours d'AD Education. Entre les deux entités, des mutualisations de certains services devraient avoir lieu pour créer des synergies. Pour ce qui de nouvelles offres, "il est encore un peu tôt", glisse, avec prudence, le dirigeant. Mais cela devrait coller avec ce que fait la nouvelle maison-mère dont le cœur de métier se trouve dans les secteurs de l'audiovisuel, les arts créatifs ou encore le luxe. Des domaines sur lesquels Oktogone est absent. Une passerelle qui semble évidente pour élargir ses perspectives économiques.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.