Ubiplace, la startup qui gère la data des infrastructures, s’allie à Egis

Éditrice de logiciels spécifiquement développés pour les secteurs du bâtiment et des infrastructures, la startup basée à Nice s’est spécialisée dans le recueil de données terrain, destinées à informer le citoyen comme l’usager. Une brique numérique qui apporte au groupe, filiale de la Caisse des Dépôts, une solution clé en main. Une alliance soldée par une entrée au capital du second envers la première, à hauteur de 25%.

3 mn

(Crédits : iStock)

On l'a connue, au début de l'aventure, sous le nom de Smart Services Connect. Et déjà, la startup originaire de Nice tournait autour du bâtiment. En effet, c'est d'abord à la relation syndics/copropriétaires que la jeune pousse a consacré sa solution. Avant de basculer véritablement du côté des chantiers, au détour d'un appel à projets européen qui lui en ouvert les portes.

Devenue Ubiplace, la jeune entreprise fait de la mise en relation entre acteurs d'un chantier et des données qu'il en résulte, la matière première d'informations qu'elle distille ensuite vers le citoyen et/ou l'usager. Gêne occasionnée par ledit chantier, évolution de celui-ci, suivi de la maintenance d'un port ou d'un aéroport, gestion de l'écoute client... Tout ce qui concerne l'environnement et les conséquences de travaux ou de vie quotidienne d'une infrastructure (tramway, rail, stations de métro, aéroport...) sont le sujet d'Ubiplace, qui renseigne et informe, après collecte de la data, via une plate-forme, accessible par mobile ou tout autre support numérique.

Apporter aussi des briques d'IA

« Notre plateforme est un outil de remontée d'information qualifiées et elle s'inscrit dans la prévenance du client, qui est le cœur de notre solutionL'idée est de casser les silos qui existent entre chaque partie prenante du chantier », explique Emmanuel Souraud, directeur général et co-fondateur d'Ubiplace avec Benjamin Mondou, Jean-Denis Paris et Rémi Mejias. Et c'est principalement avec le maître d'ouvrage que la startup contracte.

C'est grâce au tramway de Nice qu'Ubiplace et Egis ont noué contact, la startup ayant développé l'application Travaux connectés pour le compte de la Métropole Nice Côte d'Azur, quand la filiale de la Caisse des Dépôts était mandataire du groupement de maîtrise d'œuvre pour les lignes 2 et 3.

Référencée sur la plateforme nationale de l'UGAP (l'Union des Groupements d'Achats Publics), Ubiplace équipe également avec le SMIAGE, le Syndicat mixte inondations, aménagement et gestion de l'eau pour les Alpes-Maritimes avec qui elle a travaillé à la collecte de données suite à la tempête Alex qui a touché les Vallées du département à l'automne dernier concernant les dégâts terrain. Elle apporte maintenant sa compétence sur le suivi des travaux, apportant sur ce point des briques d'intelligence artificielle.

Ouverture au marché international

Évidemment, être adossé à un groupe tel qu'Egis ouvre des perspectives de développement ambitieuses. D'abord, parce que ce rapprochement place Ubiplace dans la grande famille de la CDC où d'autres acteurs pourraient être intéressés par cette solution digitale qui s'adapte à divers environnements sans nécessiter de développement plus important, que cela soit Transdev, Icade ou La Poste. La Poste qui a notamment déjà repéré la jeune pousse puisqu'elle l'a accueillie au sein de son programme Startinpost en 2017. L'international est également une porte ouverte, Egis y réalisant 70% de son activité. Ubiplace envisage un chiffre d'affaires d'un demi-million d'euros pour l'exercice en cours.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.