Wecleen invente Blue, le produit ménager écologique fait maison

La start-up installée sur le plateau de l'Arbois propose une machine permettant de réaliser facilement son propre liquide pour le nettoyage. Une sorte de "Nespresso" du ménage. Et le tout avec un résultat écologique. En attendant les certifications des laboratoires, les préventes sont prévues pour le début du mois de mars.
(Crédits : Wecleen)

La tendance émerge depuis maintenant quelques années. Le do it yourself est notamment bien présent dans les produits ménagers. A condition de jouer aux apprentis chimistes pour savoir quoi utiliser et quels résultats cela donnera. "Nous voulions faire quelque chose de plus simples à réaliser sans se demander ce qu'il faut mettre ni si cela va fonctionner", explique Damien Oursel, cofondateur de Wecleen. La startup propose une petite machine, 8 centimètres de large sur 20 centimètres de haut, capable de fabriquer un produit ménager efficace et qui se dissipe rapidement.

Blue - nom de la marque - fonctionne avec un concentré élaboré pour la startup installée à l'Arbois, à base d'eau, de seul, de vinaigre et d'un colorant. Il suffit de le mélanger à l'eau dans la machine produite par Wecleen. Grâce à l'électrolyse, en neuf minutes cela donne un désoxydant à base d'acide hypochloreux, l'agent désinfectant, et de soude caustique, l'agent détergent.

"C'est 80% plus efficace que de la Javel, et nous avons une concentration beaucoup plus faible ce qui permet de tuer les microbes puis de se dissiper rapidement pour éviter d'avoir encore du produit sur les surfaces nettoyées", défend Damien Oursel. Le résultat se veut donc écologique, car il évite d'empiler les emballages plastiques grâce à une machine réutilisable et un produit qui fonctionne sur tous les supports. Le tout étant plus sain que ce qui se trouve en supermarché. Il suffit de 50 millilitres de concentré pour obtenir huit litres de produit nettoyant. S'il n'est pas utilisé, un nouveau coup d'électrolyse permet de réutiliser le liquide.

BtoB et BtoC

L'idée de Blue vient de Pascal Nuti et Saadi Brahmi. Les deux entrepreneurs sont à l'origine de Solable, qui permet de purifier l'eau en utilisant une méthode similaire dans les grandes lignes avec une machine et des éléments naturels. Damien Oursel est en charge de développer le modèle économique de Wecleen.

Le dirigeant vise deux catégories de clients : "Les espaces professionnels où les employés font le ménage comme dans les restaurants ou les salons de coiffure par exemple. Pour l'instant, nous fonctionnons en direct mais je compte ensuite passer par des distributeurs pour plus facile touché des marchés fragmentés. Nous avons également un volet BtoC pour les particuliers".

Les premières préventes devraient débuter en mars pour une commercialisation à la fin de ce même mois. "Nous aimerions atteindre 2 000 ventes, mais il s'agit avant tout d'observer comment le produit va être utilisé", explique Damien Oursel. Cette étape fait donc figure de premier test grandeur nature. "Pour l'instant nous avons essayé le produit dans notre entourage, Blue est actuellement en laboratoire pour obtenir la certification de nettoyant et désinfectant", précise Damien Oursel. L'enjeu sera ensuite de séduire les distributeurs pour proposer Blue au plus grand nombre.

A suivre en direct dès 9h15 - Aix-Marseille Zéro Carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.