Comment Myxyty se recentre et accélère

En faisant le choix de se concentrer sur l'intégration de l'intelligence artificielle dans ses produits, la PME basée à Sophia-Antipolis donne une nouvelle dimension à son développement. Et les partenariats conclus avec Sigfox et Qwant vont dans ce sens.
(Crédits : DR)

Myxyty entame une nouvelle phase et c'est l'IA qui draine cette évolution. Née il y dix ans au sein du parc technologique de Sophia-Antipolis, celle qui s'est très tôt intéressée à ce que l'on n'appelait pas encore les objets connectés, est en train de réussir son pivot. Car si la domotique, aujourd'hui appelée smart home, a toujours été le cœur de sa technologie, l'impact apporté par l'intelligence artificielle est évidemment à prendre en compte et donc à intégrer dans les produits.

MyxyLamp avec Sigfox

Un exercice rendu possible grâce à l'intégration de Watson, le programme d'IA conçu par IBM et grâce aussi au partenariat conclu avec Sigfox, la technologie développée par l'opérateur de télécoms basé à Toulouse, étant intégrée dans les produits grand public de Myxyty. Ce qui permet à l'entreprise toulousaine de densifier sa couverture réseau indoor.

Le premier produit commun mis sur le marché sera MyxyLamp, une lampe smarthome intégrée, capable par exemple de changer de couleur en fonction de la consommation, d'être une enceinte et donc de diffuser de la musique. Pilotable par la voix, elle devient un point lumineux en cas de coupure d'électricité. Sa mise sur le marché est programmée pour le deuxième trimestre 2018 et représente selon Olivier Courtade son PDG, la philosophie de Myxyty, soit "utiliser le quotidien pour apporter de nouveaux usages".

Joint-venture avec Qwant

Tout autant stratégique, le partenariat avec le moteur de recherche Qwant, dont la R&D est basée à Nice, est à plusieurs strates. Déjà, il permet au duo d'apporter une réponse aux nombreux assistants vocaux commercialisés par les GAFAs en offrant la garantie de l'absence de collecte de données personnelles des utilisateurs. Un sujet qui commence à ne pas laisser indifférent même aux Etats-Unis, où par exemple l'an dernier une publicité diffusée pendant le Super Bowl avait "ordonné" à Alexa, l'assistant vocal d'Amazon, d'acheter des maisons de poupées sans l'aval de leur propriétaire. "Nous sommes une alternative à Google Home", dit Olivier Courtade.

Ce rapprochement entre les deux entreprises françaises a donné lieu à la création en janvier d'un joint-venture Qwant by Myxyty, qui portera la commercialisation de Myxypod (et qui est adossé à Qwant Music), Myxylamp et Myxyvoice, le mini assistant vocal. Les deux entités réunies bénéficient ainsi d'un bouquet de services 100 % privacy à proposer en marque blanche aux industriels.

La Bourse, bientôt ?

Myxyty - qui a fusionné en septembre dernier avec l'autre entité détenue par Olivier Courtade, M2M Solution - vise une levée de fonds conséquente, entre 3 à 5 M€. Elle est par ailleurs accompagnée par Invest Securities, spécialisé dans l'accompagnement financier, dont la fintech, baptisée Pre-IPO permet aux PME de financer la phase de croissance qui précède l'introduction en Bourse. Et sur ce sujet l'ambition d'Olivier Courtade est claire, c'est bien de prévoir une "introduction pour 2018, une option qui permet de lever plusieurs millions d'euros et d'accompagner la distribution". Et surtout d'accompagner la croissance de Myxyty dont le chiffre d'affaires pointe à 2M€, en baisse mais qui s'explique par la "pause" commerciale voulue par Olivier Courtade. "Nous avons décidé de focaliser l'entreprise sur l'intégration de l'intelligence artificielle, il fallait nous préparer à aller sur le marché avec nos solutions intégrant l'IA. C'est un choix stratégique et cette migration nous apporte un portefeuille d'opportunités de plus de 20 M€ sur 2018", explique le PDG de l'entreprise qui emploie par ailleurs 27 salariés.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.