« Nous devons nous battre pour avoir davantage de bateaux battant pavillon français » (Thomas Kieffer, Planète Mer Services)

Positionnée sur une niche, la PME basée à Marseille s’occupe de gérer l’équipage pour les yachts dits de grande plaisance. Une activité qui croît, malgré une réglementation parfois contraire, et qui est majeure dans un contexte où il faudrait davantage de bateaux pavillon français, défend son dirigeant.
(Crédits : DR)

Entreprise de travail maritime agréée, disposant d'un agrément ministériel à durée illimitée, ce qui en fait aussi une profession réglementée, Planète Mer Services fait de la « mise à disposition de gens de mer », autrement dit, c'est elle qui embauche le personnel pour des professionnels ou des particuliers, des yachts de grande plaisance, plus de 24 mètres.

Un secteur qui est en croissance, malgré les crises et soubresauts économiques. Il suffit d'ailleurs pour le considérer de nombre de yachts qui sillonnent le globe, soit 5.000 à 6.000 yachts dans le monde et « ce chiffre a été multiplié par 4 en 30 ans », souligne Thomas Kieffer, le dirigeant de la PME basée à Marseille. « Nous sommes sur un marché porteur et il y a même une petite course à l'échalote, entre les propriétaires pour avoir le plus gros bateau. En 20 ans, la taille des yachts a double ou tripler. Les équipages ont donc suivi cette tendance haussière ».

Cependant, malgré cette croissance de bon aloi, le métier de marin « n'attire malheureusement pas » déplore Thomas Kieffer. « Trop méconnu » mais surtout gros flou réglementaire qui ne facilite pas la chose. « Si on considère les textes réglementaires, impossible de trouver les termes nautisme ou yachting. Tout est construit autour de la marine militaire ou marchande, donc commerce et pêche. Cela fait beaucoup de freins à l'entrée ».

Promouvoir le RIF

Et on ajoute aussi parfois, une réglementation qui elle-même crée un effet de distorsion avec les pays étrangers voisins. « 80% des yachts que l'on trouve sur la Côte d'Azur battent pavillon rouge, c'est-à-dire non tricolore. Ce qui s'explique par un déficit d'image. Car, en réalité, si on va dans le fond du sujet, il existe un pavillon, le Registre international français, le RIF, dont le guichet unique se trouve à Marseille et avec lequel nous avons d'excellentes relations. On pourrait se battre davantage pour avoir des bateaux battant pavillons français et sinon a minima, battant pavillon européen pour faire bénéficier aux équipages de la meilleure protection sociale au monde, la protection sociale française », détaille Thomas Kieffer.

Aujourd'hui Planète Mer Services produit 95 bulletins de salaires en période basse contre 45 bulletins de salaires en période basse, lors de son rachat, montant à 170 bulletins de salaire émis en période de haute saison. « C'est une niche », reconnaît Thomas Kieffer.

Le maritime qui est aussi un sujet d'intérêt pour les startups, nombreuses étant celles qui se sont lancées dans les locations de yachts par exemple. Une activité nouvelle qui est « complémentaire », estime Thomas Kieffer. « Nous même avons digitaliser nos services et notre chaîne de valeur ».

Planète Mer Services qui continue de croître et prévoit d'ajouter une nouvelle activité, celle de la gestion globale du yacht, ce pour quoi elle est en phase de recrutement d'un yacht manager.

Replay ici

Marseille Business Planète Mer Services

Un acteur économique chaque semaine

Pour rappel, depuis ce début novembre, La Tribune et BFM Marseille s'unissent pour proposer chaque semaine une chronique éco, baptisée Marseille Business, qui décrypte l'économie du territoire, ses enjeux, ses défis, les réussites et les problématiques. Tous les mardis, un invité vient apporter son éclairage sur une thématique précise.

La chronique est animée par Sophie Hebrard pour BFM Marseille et Laurence Bottero, rédactrice en chef du bureau Provence Alpes Côte d'Azur du quotidien économique La Tribune.

BFM Marseille Provence : canal 30 de TNT Régionale, les box canal 284/516 (SFR), 375 (Orange), 362 (Bouygues), 916 (Free), sur bfmmarseille.com, en replay sur la plateforme gratuite VOD "RMC BFM PLAY" et l'application dédiée à télécharger.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.