Monaco Telecom repense sa stratégie

L'opérateur monégasque a annoncé un plan de réorganisation qui s'accompagne d'un plan d'investissement dans l'innovation pour un montant de 12 à 16 M? par an.

Ça bouge chez Monaco Telecom. Et c'est l'une des conséquences de l'arrivée en avril dernier de Xavier Niel. Le patron de Free est en effet, depuis cette date, propriétaire majoritaire à hauteur de 55 % du capital de l'opérateur monégasque, les 45 autres pourcents étant détenus par la Principauté de Monaco. Mi-septembre, le patron français avait rencontré le Conseil national monégasque et présenté en séance privée son plan stratégique. On le connaît désormais.

Le choix de l'innovation

C'est parce qu'il dit vouloir s'affirmer "comme une vitrine technologique", que Monaco Telecom déploie ce plan en deux volets. Tout d'abord, en apportant davantage de services à ses abonnés. Ainsi depuis le mois de juillet, un ensemble de "sauts technologiques" dit l'opérateur, a été introduit sans surfacturation dont un débit amélioré de l'offre internet fixe, des chaînes HD majeures telles France3, Bein Sport, Golf + ajoutées au catalogue, ainsi qu'un partenariat avec Apple qui fait de Monaco Telecom le distributeur unique de l'Iphone sur le Rocher. L'innovation, qui est la marque de fabrique de Xavier Niel - il posait ainsi mercredi la première pierre de la Halle Freyssinet à Paris, promis comme "le plus grand incubateur de startups au monde" - va devenir un poste important d'investissement. En effet, Martin Peronnet, directeur général, annonce un "virage très tourné vers l'innovation" consommant près de 70 % l'investissement global en 2015 soit "12 à 16 M€".

Réorganisation interne

Le second volet de ce plan stratégique prend la forme d'une réorganisation en interne. C'est parce que Monaco Telecom souhaite "adapter la structure de l'entreprise à ses enjeux domestiques et internationaux" que l'organisation totale de l'entreprise est revue et corrigée. Pour cela, un plan de départs volontaires de 35 personnes est ouvert pour 6 semaines jusqu'au 3 décembre prochain. En parallèle, un plan de recrutements de 18 postes ciblés sur certains métiers-clés est également lancé. S'il est prioritairement ouvert en interne, il pourrait aller chercher à l'extérieur certaines expertises dans les technologies IP, le développement d'applications open source et l'hébergement.
Monaco Telecom emploie 281 collaborateurs et affiche un chiffre d'affaires 2014 de 176,5 M€.

Laurence BOTTERO

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.