Innovacases : L'innovation produit

La société tropézienne, spécialisée dans le design et la conception de protections en cuir pour appareils mobiles, profite à plein du boom des smartphones et tablettes.

Dans quelque temps, Innovacases aura pris possession de son nouveau siège social - 150 m2 acquis à l'entrée de Saint-Tropez, face à la mer - où le dirigeant-fondateur Michaël Massat prévoit d'installer un show-room et d'y accueillir à moyen terme ses artisans afin qu'ils puissent concevoir les produits devant les clients.

Dix après sa création, Innovacases (3 M€ de C.A en 2012, 6 salariés) compte 200 000 clients uniques sur son site Internet et 500 distributeurs dans le monde entier. La société tropézienne surfe sur le marché de la protection de smartphones et tablettes "en forte croissance", reconnaît Michaël Massat, ancien chef de produit accessoires pour une filiale du groupe PPR. "Depuis 3 ans, les tablettes connaissent un véritable engouement. Les écrans deviennent plus larges, obligeant les utilisateurs à les protéger".


"Quand j'ai crée l'entreprise en 2003, je me suis aperçu qu'il n'existait pas de protections de luxe, conçues dans des matières nobles et aux finitions haut de gamme. Nous ne pouvions pas proposer autre chose que des produits de qualité pour un marché qui s'annonçait prometteur avec l'arrivée de la 3G et de ces nouveaux bijoux de technologies dotés d'écrans plus grands pour naviguer sur Internet et regarder la télé".

Pour rester innovant et anticiper les tendances, Innovacases, qui commercialise ses produits sous la marque Norêve à trois vecteurs : "la presse, la mode à Saint-Tropez, mais aussi les demandes de nos clients. Nous recevons chaque jour plus de 150 mails. Toutes les informations concernant le design, les produits, les couleurs suggérés par nos clients sont remontées à notre service marketing et nos designers. Nos clients sont principalement des chefs d'entreprise, des cadres, âgés de 25 à 45 ans, qui aiment la mode, les accessoires, le luxe, les matériaux nobles".

Il faut 15 jours entre la sortie d'un nouveau modèle et sa commercialisation : 4 jours pour le design, 7 à 8 jours pour la fabrication des coques plastiques et 2 à 3 jours pour l'habillage. Si l'entreprise s'approvisionne en cuir vachette principalement de l'Italie et de la France, et possède les fonctions supports en France, la production est réalisée en Asie, via un joint-venture, dans une usine qui emploie 150 salariés. Seule la dernière-née de la gamme, "Tentation tropézienne" affiche un 100 % Made in France, la production étant réalisée dans le sud-ouest.

D'ici un mois, Norêve commercialisera sa gamme de petite maroquinerie - portefeuilles, stylos, sous-mains - tout en préparant deux nouvelles gammes de cuir ainsi qu'un nouveau design pour les housses.

Un designer et deux commerciaux dédiés aux marchés étrangers devraient être embauchés d'ici la fin de l'année.


L.B

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.