Du changement à la tête de DCNS

René d'Ambrières à Saint-Tropez, François Demoulin à Toulon et Bernard Sans aux activités ?Simulateurs et Formation?, le leader mondial du naval de Défense renouvelle ses têtes dirigeantes varoises.

DCNS a annoncé, par communiqué de presse, la nomination de deux nouveaux dirigeants. René d'Ambrières prend la tête du centre DCNS de Saint-Tropez, site dédié à la conception, la réalisation et la maintenance des torpilles et des systèmes associés tels que les contre-torpilles. Âgé de 63 ans, il a commencé sa carrière chez DCNS en 1982 comme ingénieur chargé de la maintenance des sous-marins avant de poursuivre au sein de la Direction générale de l'armement (DGA). Après un passage dans le groupe ferroviaire ANF, en 1985, comme responsable de l'usine de fabrication des bogies (trains de roue) puis dans le groupe SOFITAM, en 1991, comme directeur général adjoint de SATAM (PME spécialisée dans les équipements de distribution pétrolière), René d'Ambrières revient au sein du groupe DCNS en tant que directeur commercial adjoint avant d'intégrer une filiale comme directeur des coopérations et de la stratégie. De 2007 à aujourd'hui, il occupera successivement les postes de directeur adjoint des programmes de DCNS puis responsable des programmes de maintenance et de refonte pour la Marine nationale au sein de la division "Services" du groupe.

Diplômé de l'école Polytechnique et Sup'Aéro, François Demoulin, 47 ans, devient directeur du centre DCNS de Toulon. Après avoir fait ses premières armes à la DGA, au sein du Centre d'essais de la Méditerranée (CEM) où il assume successivement les fonctions de responsable des mesures sur l'île du Levant, puis du service Informatique temps réel et télécommunications et enfin sous-directeur technique, il rejoint DCNS en 2000 en tant que chargé du projet pour le système de combat des deux premiers Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) pour la Marine nationale. En 2003, il est nommé directeur industriel de la business unit "Combat Management System" du groupe avant d'en prendre la direction en 2006, tout en cumulant avec la direction du centre DCNS du Mourillon à Toulon. En 2007, François Demoulin devient directeur industriel de la nouvelle division "Systèmes d'Information et de Sécurité" de DCNS. En septembre 2009, il rejoint la division "Services" de DCNS à Toulon où il prend les fonctions de directeur du pilotage industriel

De son côté, Bernard Sans prend la tête des activités "Simulateurs et Formation" DCNS. L'ancien directeur du centre DCNS de Toulon s'est efforcé de mener à bien le programme Championship, visant à sortir le groupe de sa culture centrée sur la Marine nationale pour l'ouvrir aux commandes publiques et à l'international. Il demeure président du Pôle Mer Paca.

F.G

photo : Diplômé de l'école Polytechnique et Sup'Aéro, François Demoulin, 47 ans, devient directeur du centre DCNS de Toulon

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.