Le Sud, fort de ses capacités de production

 |  | 600 mots
Lecture 3 min.
424 000, c'est le nombre d'emplois que compte le secteur industrielle sur l'ensemble de la région Sud. La Région Sud peut s’appuyer sur son réseau de sous-traitants de premier échelon, telle la « locomotive » Thales Alenia Space.
424 000, c'est le nombre d'emplois que compte le secteur industrielle sur l'ensemble de la région Sud. La Région Sud peut s’appuyer sur son réseau de sous-traitants de premier échelon, telle la « locomotive » Thales Alenia Space. (Crédits : Bruno Bebert/SIPA)
AMBITION Le besoin d'un retour à une certaine souveraineté pourrait bien passer par Provence-Alpes-Côte d'Azur, terre de multiples industries qui tente, justement, d'être davantage reconnue comme telle.

C'est le sujet du début de la crise sanitaire, lorsque Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, avoue la dépendance de la France à l'Asie en matière d'industrie. Un sujet qui est loin d'être nouveau pour les industriels - les premiers, par ailleurs, à avoir dû faire avec cette dépendance - et qui ne demandent pas mieux que de retrouver des productions, si ce n'est sur la terre hexagonale, tout au moins en Europe.

Un tissu pluriel et technologique

On sait que tout ne pourra pas être relocalisé et que tout ne pourra pas se faire dans un même temps. Provence-Alpes-Côte d'Azur a sa carte à jouer dans un plan de reconquête national ou plus large. Car l'industrie, ici, est plurielle et technologique.

En...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :