Coalition élargie, bioGNL… comment Rodolphe Saadé impose sa vision du transport décarboné

En annonçant l’étude de faisabilité pour un carburant utilisant les déchets ménagers et qui réunit divers acteurs maritimes, énergéticiens et portuaires de Marseille-Fos, celui que l’on peut classer dans les capitaines d’industrie décidés à faire bouger les lignes et les habitudes, démontre que sa vision, initiée il y a déjà quatre ans, est définitivement la bonne. Et la Coalition internationale qu’il a créé en 2019 en est l’un des leviers majeurs.

5 mn

(Crédits : DR)

On l'a à peine laissé sur le lancement de la nouvelle identité de marque, que voici Rodolphe Saadé à nouveau sur le devant de la scène, pour la bonne cause. La cause c'est celle du transport décarboné, un sujet que le capitaine qui pilote CMA CGM a pris à bras-le-corps depuis son arrivée à la barre du navire amiral en 2017. Quatre ans qui sont passées vite si l'on regarde en arrière mais quatre ans qui ont propulsé - sans jeux de mots - le groupe français dans la sphère des acteurs de la logistique et du transport les plus innovants. Disruptifs même. Car lorsqu'il prend la décision de ne plus emprunter les mers du Nord ou de faire l'acquisition de navires au GNL, Rodolphe Saadé fait sortir CMA CGM de sa zone de confort. Investir dans un modèle différent du modèle qui « tourne » - c'est-à-dire habituel, rentable - c'est prendre des risques. Calculés peut-être mais des risques tout de même. Sauf que Rodolphe Saadé estime aussi que le choix n'existe pas. Et que, au-delà de répondre à un mouvement mondial - c'est un enjeu prioritaire pour le monde du transport et de la logistique.

Lire aussi 3 mnRodolphe Saadé, l'armateur stratège qui transforme CMA CGM

 Des déchets ménagers pour dépolluer

Y aller seul c'est bien. Y aller à plusieurs c'est évidemment encore mieux. Cette « unité » c'est la coalition internationale que Rodolphe Saadé impulse en 2019 lors des Assises de l'économie de la mer. Une Coalition intitulée précisément Coalition pour l'énergie de demain et dont l'objectif est de rassembler le plus grand nombre de décideurs, précisément de CEO de grands groupes concernés par les sujets d'énergie, de transport, de logistique et curieux des technologies d'avenir. Une Coalition qui en moins de deux ans s'est clairement engagé dans une dynamique de changement. C'est de cela que relève le projet de BioGNL dont l'étude de faisabilité a démarré, précisément pour la partie liquéfaction. Un BioGNL qui utilisera les déchets ménagers récupérés par Aix-Marseille Provence et qui entraîne avec lui plusieurs partenaires dont Elengy, la filiale d'Engie, basée à Fos-sur-Mer, avec ses terminaux méthaniers, Everé et ses unités de méthanisation des déchets, le navire souteur de TotalEnergies et évidemment la flotte de navires propulsés au GNL de CMA CGM. Tout cela qui accompagne la stratégie de port durable du GPMM.

Lire aussi 2 mnLa coalition internationale menée par CMA CGM, un modèle pour accélérer les transitions ?

Cerise sur le gâteau, en quelque sorte, ce projet ne sert pas uniquement le transport décarboné mais aussi la qualité de l'air puisque l'emploi des déchets ménagers gérés par la Métropole fait aussi du bien à la pollution atmosphérique en réduisant NOx, SOx et particules fines.

Une Coalition renforcée

Ce projet de BioGNL n'est pas le seul, loin s'en faut, que porte la Coalition. Il y a notamment ce camion de 44 tonnes utilisant une propulsion électrique hydrogène. Baptisé CATHyOPÉ il utilisera dès cet été les routes de Provence Alpes Côte d'Azur pour être testé après 36 mois de conception et de construction, comprenant porteur et remorque. A la manœuvre GreenIT, Chabas et Carrefour avec comme but de convertir, dans un premier temps une centaine de camions diesel en camions à hydrogène.

Il y a aussi le développement d'un démonstrateur éco-calculateur, capable de certifier les émissions de C02 des navires en prenant en compte l'ensemble du trajet. Une idée qui rejoint la technologie développée par SeaRoutes, incubée à ZE BOX, l'incubateur-accélérateur de... CMA CGM à Marseille.

CMA CGM Better Ways

De nouveaux chantiers ont aussi été lancés notamment des essais qui concernent le méthane de synthèse, d'autres sur les nouveaux biocarburants pour le transport aérien - on rappelle que CMA CGM dispose également de sa compagnie de fret, Air Cargo.

Une Coalition surtout qui accueille de nouveaux membres, précisément Air Liquide, Kuehne+Nagel et Rolls-Royce, portant à 17 le nombre de membres particulièrement actifs. Avec un spécialiste mondial des gaz, technologies et services pour l'industrie et la santé, un acteur mondial de la logistique et une société d'ingénierie experte en systèmes de puissance et de propulsion, ce grand ensemble d'envergure mondiale poursuit sa stratégie d'accélération. Et c'est sans aucun doute la taille et le niveau d'acteurs qui conviennent. Disrupter c'est définitivement sortir de sa zone de confort et pour créer l'effet d'entraînement nécessaire, il faut les leaders. Rodolphe Saadé valide ainsi sa vision. On notera sur la photo officielle le large sourire que le PDG du groupe familial arbore. Et on rappellera aussi que la nouvelle identité de marque de CMA CGM s'intitule BetterWays...

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.