Régionales 2021 : Dernière plénière pour Muselier, toujours pas candidat, quand Mariani confirme y aller

 |  | 581 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Alors que le président de la Région Sud tenait la dernière assemblée plénière de son mandat, celui qui devrait être son principal adversaire lors de la campagne à venir, le RN Thierry Mariani a officialisé sa candidature. Ne reste plus à Renaud Muselier à dire s’il y va… ou pas.

L'ambiance ressemblait un peu à celle des écoliers, lorsqu'ils savent que c'est la dernière journée d'une année qui s'achève avec à la fois un brin de nostalgie et un côté bon enfant. Sauf que ce 23 avril, c'est au sein de l'hémicycle régional que ça bruisse. Avec un Renaud Muselier en pleine forme, comme à son habitude, entre bons mots et propos directs. Rappelant qu'après 5 ans et 5 mois de mandat, « cette Région a changé, nous sommes sortis de la logique du tiroir-caisse, de l'Etat et des autres collectivités » et que la stratégie a été menée avec l'objectif de « réaliser les projets sous 3 ans avec une vision à 20 ans ».

Lire aussi : Régionales 2021 : Dans le Sud, Renaud Muselier vainqueur face au RN

L'esprit d'équipe

L'occasion, évidemment, de faire le bilan, puisque crise il y a eu. « Nous n'avons jamais laissé personne sur le bord du chemin et avons agi parfois bien au-delà de nos compétences traditionnelles. Avec agilité, efficacité, rapidité, humilité... »

Pas de bilan possible sans la pensée et le mot qui va bien pour celui qui l'a emporté il y a 5 ans face au FN, au second tour, Christian Estrosi.

« On a constitué un tandem comme il en existe nulle part dans la vie politique. Nous avons traversé toutes les épreuves ensemble ».

Probablement que celle des Régionales 2021 va s'ajouter à la liste. Car maintenant que les dates du scrutin sont connues et surtout, maintenant que Thierry Mariani a confirmé sa candidature, la campagne prend, malgré elle et malgré le silence de Renaud Muselier sur le sujet, un nouveau tour.

Qui devant ?

Déclaré depuis quelques heures, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, natif du Vaucluse, lance, pour ainsi dire, les hostilités. On rappellera que le sondage IFOP pour La Tribune et Europe 1, publié le 14 avril dernier, place le représentant du Rassemblement national en tête au premier tour en cas de présence du candidat de La République en Marche, Sophie Cluzel, Renaud Muselier, s'adjugeant la deuxième place. Le même sondage qui place le président sortant, vainqueur, au deuxième tour, à deux points d'écart du RN, à 39% des suffrages contre 37% des voix. Avec un rapprochement entre deux tours entre la liste conduite par Renaud Muselier et celle menée par Sophie Cluzel pour LREM.

Rééditer 2015 ?

On remarquera que lors de l'assemblée plénière de ce jour, Renaud Muselier a remercié le président de la majorité, le niçois Pierre-Paul Léonelli, pour avoir su « piloter de main de maître, 8 tendances politiques différentes » et avoir permis ainsi de créer une « majorité soudée ».

Une façon de dire que rassembler différentes sensibilités sous une même bannière est possible... On rappellera encore que Christian Estrosi, président délégué de la Région, appelle de ses vœux « une liste d'intérêt régional, sans accord d'appareil politique », mais avec des personnalités « à la hauteur de la tâche, venues de LR, de l'UDI, du Modem, des Radicaux, de la société civile et de la majorité présidentielle ». Voilà qui est dit.

Reste qu'au cours de l'assemblée plénière, Renaud Muselier a dit aussi que « le temps de la campagne viendra bien assez vite ». Un Renaud Muselier dont on imagine mal qu'il ne se lance pas dans la bataille. Mais qui maintient le suspens... Ce qui est aussi une stratégie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2021 à 17:08 :
Mariani a des chances d'être élu en PACA. En effet, cette région avec Marseille pocède la première ville avec une très forte présence musulmane, de France.
a écrit le 24/04/2021 à 14:42 :
Mais quel minable , ce Muselier , au fait il en est où de l'achat du Spoutnik .... C'est un peu comme son copain Morin qui voulait , il y a 6 mois , acheter lui même les doses de vaccins pour les normands , un flop comme d'habitude ....
a écrit le 24/04/2021 à 13:50 :
Le Président Muselier à effectivement besoins de gens aguerris, fidèles à leur camp, aux convictions fortes, des techniciens honnêtes à la vraie fibre humaine. Que sa liste soit ouverte à des gens tels que Jean-Philippe Agresti, Doyen de la faculté de droit, où il excelle. La victoire sera alors à portée de main.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :