Benoît Payan, une si longue attente…

 |  | 471 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR - Compte Twitter Benoît Payan)
Depuis ce 21 décembre, il est sans surprise et tel qu’annoncé, le nouveau maire de Marseille. Un poste que ce socialiste présenté par beaucoup comme brillant et extrêmement ambitieux, rêvait d’occuper. Il a désormais entre ses mains le destin de la seconde ville de France. Et les défis ne manquent pas.

Bien sûr, l'issue du scrutin était connue d'avance mais ce n'est pas pour autant que ce dernier s'est déroulé sans anicroches. Entre petites phrases bien senties et non participation au vote des élus LR et RN notamment, ce lundi matin n'était pas vraiment dans l'état d'esprit de la trêve des confiseurs.

Président de séance parce que doyen de l'assemblée, Guy Teissier - qui avait été le candidat présenté lors du troisième tour en juillet dernier comme celui de la liste Une Volonté pour Marseille que menait Martine Vassal - s'est permis une...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2020 à 13:47 :
pour les socialistes marseille est un essai
pour le reproduire a toute autre election
leur magouille
celle ci doit etre invalidé il y a danger pour la democratie
a écrit le 22/12/2020 à 9:25 :
Au fameux printemps de Marseille, nous avions sur les murs de campagne: Rubirola est l à ! Et à l'automne, Rubirola plus là ...
a écrit le 22/12/2020 à 1:55 :
Marseilles et sa tambouille politique. Beurk.
a écrit le 21/12/2020 à 13:22 :
un jeune gaudin..... un futur gredin
a écrit le 21/12/2020 à 11:01 :
c(est une magouille et ce n'est pas la démocratie.
l'éternel tri fouillage des socialistes
et puis un planqué de l'appareil politique et n'a jamais travaillé
Réponse de le 21/12/2020 à 21:05 :
Vos notions de la démocratie sont au même niveau que votre compétence.

Vous représentez bien la FRANCE qui a un brillant avenir comme pays sous-développé.
Réponse de le 22/12/2020 à 4:14 :
@ Rene Monty.
A lire votre com, on voit aisement votre colloration politique.
Depuis 81 annee d'election d'un illusionnite patente matine de collaboration vichyste, le pays France s'est enfonce dans un abime sans fond.
La faute incombe aux socialistes, Ludwig a raison, ne vous deplaise.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :