Avec sa technologie GaN, Wise-Integration réduit la taille des chargeurs et leur consommation énergétique

Spin-off du CEA Leti basé à Grenoble, la startup installée à Hyères, dans le Var, a fait le choix d’une technologie basée sur le nitrure de gallium, qui rend ses chargeurs trois fois moins énergivores tout en réduisant également leur taille. Un double avantage qui sert le domaine de la téléphonie ou de la mobilité. Un tour de table, en cours et pour un montant de 10 millions d’euros, doit accompagner le déploiement de ses produits et alimenter la R&D, gourmande par définition. Le tout dans une visée de leardership européen.

3 mn

(Crédits : DR)

Installée dans le Sud, c'est pourtant en Auvergne-Rhône-Alpes que Wise-Integration puise sa source de création. Spin-off du CEA Leti (pour laboratoire d'électronique et de technologie de l'information) basé à Grenoble, la startup a opté pour un déploiement entre Rousset et Nice, là où elle s'entoure, dès ses premiers pas en 2020, de « partenaires experts », explique son co-fondateur et président, Thierry Bouchet.

Le nitrure de gallium, option stratégique...

Au pays de l'électronique et des semi-conducteurs, Wise-Integration a pris le parti de s'appuyer sur une technologie moins utilisée que le silicium, le nitrure de gallium. Une technologie GaN plus performante en matière d'énergie, ce qui lui confère encore plus d'intérêt dans un contexte de transition énergétique. Ses atouts en effet ne sont pas inintéressants, permettant de concevoir des chargeurs de taille plus petite, le tout consommant trois fois moins d'énergie qu'un chargeur habituel.

De sa R&D, la startup dont le siège social est dans le Var, a mis sur le marché deux produits. Wise-GaN, composant conçu et élaboré en interne, produit dans une fonderie partenaire, et Wise-Ware, logiciel qui peut être intégré dans un micro-contrôleur et permet « d'obtenir la quintessence de l'apport énergétique », souligne Thierry Bouchet. L'association des deux produits donnant une solution « compacte et fiable ».

Wise-integration2

... Qui s'exporte

Si une première levée de fonds en juillet 2021, d'un montant de 2,7 millions d'euros a accompagné les premiers pas de la startup, un second tour de table, prévu pour 2023 et pour un montant de 10 millions d'euros, doit soutenir financièrement le déploiement. « Wise-Ware nous rend disruptif », analyse Thierry Bouchet et pour déployer il faut des équipes dédiées, avec un angle export fort, outre l'Europe, vers l'Asie et les Etats-Unis. « 70% de l'activité d'intégration se fait en Asie », précise le dirigeant, « c'est là où sont installés nos clients ».

Cette phase de structuration s'accompagne de recrutements, techniques dans un premier temps, puis en marketing et communication. En termes d'objectif, la startup, qui emploie 16 personnes, table sur un chiffre d'affaires de 1 million d'euros pour l'exercice en cours, lequel devrait atteindre 10 millions d'euros à horizon 2024.

La téléphonie mais aussi la mobilité

Mais pour évangéliser le marché, rien de mieux que des partenariats permettant d'atteindre un effet volume rapidement. Et la technologie de Wise-Integration n'intéresse pas uniquement la téléphonie mais aussi la mobilité douce. Dont les vélos. Deux partenariats ont ainsi été conclus avec des équipementiers français afin de proposer une smart batterie. « Il faut rendre la solution séduisante », indique Thierry Bouchet. « Nous aimerions être les premiers positionnés sur le segment e-bike écologique et éco-conçu ».

Wise-integration3

Le sujet automobile n'est en revanche pas à l'ordre du jour, mais pourrait être réfléchi plus tard, dans une stratégie de montée en gamme. D'autant que la technologie GaN est surtout présente sur le segment du « consumer », mais pourrait adresser l'automobile comme l'aérospace, estime le président de la startup, qui rappelle que « nous sommes sur une filière post-silicium ». Ce qui signifie, évangéliser, encore. Sauf à ce que le momentum qui entoure la transition énergétique joue l'effet accélérateur.

3 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.