Infineis veut simplifier la chirurgie intracrânienne et lutter contre les déserts médicaux

Située à la croisée de l’imagerie médicale, de l’intelligence artificielle et de l’impression 3D, la startup basée à Monaco conçoit des dispositifs médicaux personnalisés qui visent à simplifier la chirurgie intracrânienne et donc le parcours patient. Les premiers essais vétérinaires sont en cours.

3 mn

(Crédits : DR)

Infineis entend réinventer la stéréotaxie, cette technique de repérage utilisée en neurochirurgie pour atteindre des zones du cerveau de manière précise. Associée à un cadre fixé sur le crâne du patient, appelé cadre stéréotaxique, elle permet de définir la position et le volume d'une tumeur par exemple et de guider la main du chirurgien dans le cerveau. Une intervention complexe qui nécessite "un personnel hautement qualifié, de l'imagerie peropératoire, des radios de recalage, l'installation d'arceau et un temps de récupération long pour le patient", relève Steeve Chantrel, l'un des trois co-fondateurs de la medtech, dont l'ambition est de fournir "une solution dédiée aux opérations intracrâniennes aussi simple à utiliser qu'une seringue médicale".

Lever les contraintes

Accompagnée par l'incubateur MonacoTech depuis le début de l'année 2022, Infineis conçoit donc des dispositifs médicaux de stéréotaxie personnalisés qui visent à réduire drastiquement les contraintes liées à ce type d'intervention et donc à simplifier le parcours patient au sein de l'hôpital. "Nos dispositifs permettent de guider le geste chirurgical selon une trajectoire rectiligne établie sur l'imagerie préopératoire standard par le praticien pour atteindre avec une précision sous-millimétrique la zone anatomique ciblée. Moins invasifs, ils s'installent et sont opérationnels en quelques secondes seulement et ne nécessitent pas d'imagerie supplémentaire, réduisant ainsi les temps opératoires", détaille le dirigeant franco-canadien, spécialisé en technologies de la santé. A usage unique, ils sont designés et fabriqués via la méthode additive en fonction de la morphologie du patient et de la ou des trajectoires souhaitées par le chirurgien. "Nous nous plaçons à la croisée de l'imagerie médicale, de l'intelligence artificielle et de l'impression 3D", avance-t-il. Un dépôt de brevet est en cours.

Le marché vétérinaire d'abord

La medtech entend adresser différents domaines d'application : la surdité profonde à travers la pose d'implants cochléaires, le traitement des démences comme la maladie de Parkinson pour laquelle le recours à des dispositifs de stimulations électriques supplante ou complète le traitement médicamenteux, ou encore l'oncologie cérébrale humaine et animale. C'est d'ailleurs sur le champ vétérinaire que les premiers tests sont aujourd'hui menés avec l'objectif d'amorcer, dès cet automne, la phase commerciale des dispositifs sur ce marché. "Le monde vétérinaire est doublement intéressant pour nous. Il s'agit d'un marché à ouvrir qui ne dispose pas d'outils pour ce type de chirurgie très coûteuse malgré une forte demande à la fois des praticiens et des propriétaires d'animaux. L'oncologie vétérinaire constitue un marché prometteur avec une progression à deux chiffres dans les cinq ans à venir". Autre avantage, les essais en cours sur des spécimens cadavériques, demain sur des spécimens vivants, permettront de valider la solution et serviront de préalable aux études cliniques humaines que l'entreprise souhaite débuter courant 2023. La jeune pousse s'est pour cela engagée dans une démarche de levée de fonds. Elle estime le besoin pour mener le projet sur le volet médical humain entre 2 et 2,5 millions d'euros.

Différents modèles d'affaires sont envisagés. Si l'entreprise entend garder la main sur le processus en fabricant et livrant le dispositif à la demande, elle prévoit de faire évoluer le modèle pour l'international. Car, explique Steeve Chantrel, "l'un des enjeux derrière tout cela, c'est aussi de réduire les déserts médicaux et de donner aux pays émergents accès à ce type de chirurgie complexe".

3 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.