Comment Livmed’s prend le leadership sur la livraison de médicaments

Arrivée sur le marché peu exploité de la livraison de médicaments et de produits de parapharmacie aux particuliers depuis deux ans, la startup installée à Nice déploie un business modèle qui offre un service aux patients et clients tout en accélérant, en parallèle, la digitalisation des officines. Présente dans les métropoles françaises, elle vise désormais les villes moyennes et tente de se positionner également sur le segment BtoC.
(Crédits : DR)

C'est l'un des enjeux qui a émergé avec la crise sanitaire, bien que la problématique existe depuis bien longtemps : comment accéder à la livraison de médicaments quand tout déplacement ou contact n'est pas possible ? C'est parce qu'il est confronté au second cas de figure de Talel Hakimi imagine le concept de Livmed's. Considérant que la téléconsultation n'est pas un procédé totalement abouti, il conçoit la solution capable de la compléter idéalement, c'est-à-dire permettre la livraison de médicament.

Lever les freins de la digitalisation

Ce sont donc les pharmacies qui constituent sa cible première, visant la livraison de médicaments comme de produits de parapharmacies.

Un service sur lequel peu d'acteurs se sont positionnés, et avec des fortunes diverses, que ce soit La Poste ou une autre enseigne, originaire d'un pays étranger.

Mais pour rendre son modèle viable et surtout le plus transparent possible vis-à-vis de l'Ordre des pharmaciens, toute transaction passe par un compte séquestre. « Les plateformes de paiement ne sont pas adaptées », explique le dirigeant de la startup basée à Nice, soulignant que le mouvement de digitalisation est freiné par des raisons réglementaires et juridiques.

Dans les faits, les livreurs Livmed's sont formés par le pharmacien, contribuant ainsi à créer un réseau de proximité et une relation de confiance. « Les livreurs sont choisis par le pharmacien et par secteurs », précise Talel Hakimi. Actuellement Livmed's revendique 12.000 livreurs, formés, embauchés en CDI dès que cela est possible.

Acteur du dernier kilomètre

Il faut dire que le contexte de tension sanitaire a favorisé Livmed's, tant dans la démocratisation de son offre de service que dans les mentalités. Ainsi, l'Assurance Maladie s'est digitalisée pour encourager le droit à la consultation à distance, quand 4 des mutuelles du marché « ont joué le jeu », intégrant ce service qui leur permet de se différencier. Et puis il y a eu aussi la possibilité de la vaccination à domicile, qui a accompagné l'essor de la livraison... et Livmed's. Le tiers payant devrait bientôt être intégré également, toujours dans le souci de faire le plus simple et fluide possible.

« La livraison du dernier kilomètre a ouvert les yeux à beaucoup d'acteurs », indique Talel Hakimi qui veut poursuivre l'accélération entamée.

Ce qui signifie tour de table pour l'accompagner, avec comme objectif, celui d'apporter un service encore plus affiné. « Auparavant, le patient sélectionnait le produit voulu sans voir son prix. Notre solution permet d'afficher la posologie, le prix et les stocks ». Elle donne également accès à amelipro, l'outil simple qui fait gagner du temps au pharmacien, en le connectant à son logiciel métier. Un modèle Saas est prévu pour être disponible pour les pharmaciens, d'ici six mois. Un déploiement business qui s'accompagne de recrutement, une vingtaine de postes étant envisagée, dont des développeurs, des commerciaux et un responsable des partenariats.

Livmmed's, qui cherche donc à lever des fonds et qui a déjà convaincu des investisseurs de renom dont Laurent Caredda le fondateur d'Almerys, Fred Destin (investisseur chez Pill Pack et Delivroo), Jacques Richier, l'ex-PDG d'Allianz France ou encore Romain Afflelou.

Livmed's

Mailler aussi les villes moyennes

Livmed's qui affirme discuter avec toutes les plateformes de téléconsultations. Mais qui s'est ouvert un autre axe de développement en ciblant également les EHPAD. Un segment BtoB auquel elle apporte également une brique digitalisation et qu'elle compte poursuivre. La possibilité de s'adresser également aux hôpitaux fait partie des projets de déploiement.

Autre axe de développement, le maillage que la jeune entreprise souhaite désormais étendre aux villes moyennes après s'être positionné plutôt dans les métropoles et grandes villes telles Paris, Bordeaux, Limoges ou Tours. Livmed's qui pense aussi à l'international et l'envisage en ciblant les pays frontaliers et francophones, comme la Belgique, la Suisse, l'Allemagne ou la Suède. Livmed's, qui emploie 15 personnes, a réalisé un chiffre d'affaires de 200.000 euros en 2021, lequel devrait atteindre 1 million d'euro pour l'exercice en cours.

A suivre en direct dès 9h15 - Aix-Marseille Zéro Carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.