Spécialiste de la détection des troubles cognitifs chez l’enfant, CrocosGoDigital s’oriente vers les dispositifs médicaux

C’est ce que l’on appelle la Tech for Good et la startup installée à Marseille en fait la démonstration en s’appuyant sur la technologie et plus précisément la programmation pour détecter les troubles cognitifs chez l’enfant, ceux-là même qui vont impacter fortement un parcours scolaire. Désireuse d’aller encore plus loin, la jeune pousse accélère sur la R&D. C’est précisément pour financer la recherche et le développement qu’un tour de table de 1,4 M€ vient d’être finalisé.

4 mn

(Crédits : DR)

Vincent Berge a de la suite dans les idées. Et surtout une vision très claire de là où il veut amener CrocosGoDigital. Celui que l'on appelle un « serial entrepreneur » a donné naissance à la startup il y a trois ans, faisant le pari que la technologie - l'intelligence artificielle combinée aux neuro-sciences - pouvait être capable de détecter les troubles cognitifs chez l'enfant de 6 ans à 15 ans. Une détection que la jeune pousse pratique par un moyen ludique : la programmation.

Trois ans après sa création, CrocosGoDigital est à un tournant de son développement. Pour toucher sa cible, différents canaux de distribution ont été activés. D'abord en nouant des partenariats avec des écoles et des centres aérés, en déployant un réseau de formateurs free-lance - ce qui lui permet d'essaimer dans d'autres villes de France - et en ouvrant deux boutiques en propre, toutes deux au centre de Marseille.

Des dispositifs médicaux bientôt

Une approche du marché visé qui a fait la preuve de son concept. Ce qui permet désormais à CrocosGoDigital de vouloir aller plus loin. Plus loin signifie accélérer sur la R&D. « Nous arrivons, de façon automatisée, à identifier les enfants qui présentent des troubles de l'attention et ceux qui n'en n'ont pas. Cela en suivant les mouvements des yeux, de la tête ou du doigt. Cette chaîne de valeur, nous sommes en train de l'étendre pour avoir un état des lieux sur toutes les fonctions cognitives », explique Vincent Berge. Qui précise ce que doit donc maintenant permettre la R&D. « Quand on stimule une fonction, la stimule-t-on véritablement au point de faire évoluer l'enfant dans cette fonction ? C'est cela notre aboutissement ».

En ligne de mire, il y a donc une accélération tout court, en est pour preuve ce projet de mise sur le marché de deux dispositifs médicaux d'ici quelques mois. Une nouvelle levée de fonds est d'ores et déjà envisagée pour le début de 2022 afin de permettre le classement 2A des dispositifs médicaux ce qui signifie des essais cliniques encore plus poussés.

« Nous savions que nous avions devant nous quatre années de recherche et développement », indique Vincent Berge. « Un an et demi a été nécessaire pour que nous fassions la preuve de concept. Maintenant, le sujet c'est comment mesure-t-on les résultats ? Et comment en faisons-nous profiter tous les enfants ? »

Eviter l'échec scolaire

Présent à Marseille, Lille, Aix-en-Provence, Paris, Lyon, via des ateliers, Vincent Berge ne cache pas que l'enjeu est bel et bien la possibilité à donner accès à cette détection ludique à l'ensemble des enfants.

« L'objectif est de tester tous les enfants sur leurs capacités cognitives et en cas de troubles d'être capable d'organiser le temps de l'enfant et de ses enseignants pour ne pas risquer l'échec scolaire ».

Si CrocosGoDigital est présent dans une trentaine d'écoles dans l'Hexagone, ce sont toutes des écoles privées. Car pour franchir les portes des écoles publiques, il faut d'abord franchir le pas avec l'Éducation Nationale et c'est, bien sûr, une étape qui figure au calendrier de la startup, d'ici deux ans, le temps que la phase de R&D soit complétée et que rien ne vienne remettre en question cette méthode de détection.

Un chantier qui ne fait pas peur à Vincent Berge. Doté d'une équipe de 25 personnes - dont la moitié est consacrée à la R&D - CrocosGoDigital engrange aussi un chiffre d'affaires qui porte la preuve de concept. De 105 000 euros en 2019, le chiffre d'affaires 2020 s'est conclu à 250 000 euros « alors que nous étions en année Covid » précise le dirigeant. Financé par Région Sud Investissement, CAAP Création, la filiale du Crédit Agricole Alpes-Provence, de makesens Seed I et de Provence Angels, CrocosGoDigital intéresse forcément les fonds à impact. Mais Vincent Berge aimerait bien que les fonds santé regardent aussi vers sa jeune pousse. Car le sujet des troubles cognitifs n'en n'est pas moins un sujet santé.

4 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.