Neowave se met au niveau des normes internationales de la sécurité numérique

La PME installée à Gardanne fabrique des cartes à puce et clefs UBS utilisés par les professionnelles pour s'authentifier lorsqu'ils souhaitent accéder à un réseau numérique. Elle lance des produits qui suivent les derniers standards des géants du Web. De quoi toucher comme clients potentiels des entreprises de tailles intermédiaires et basées à l'étranger.
(Crédits : Neowave/Youtube)

Recevoir un texto pour confirmer une opération bancaire est une démarche devenue habituelle. Pourtant, ce SMS est l'un des niveaux de sécurité le plus faible. Les banques devaient même mettre fin à la pratique fin 2020 pour passer à une "authentification forte". L'évolution des standards internationaux de sécurité se résume en un sigle : FIDO pour Fast IDentity Online. "C'est l'avenir, c'est un niveau élevé de sécurité, facile à utiliser et interopérable", souligne Bruno Bernard, président de Neowave. Le fabricant de produits d'authentification numérique lance ses produits suivant le standard FIDO2, le plus récent. Avec ce protocole, que suivent les géants du Web, un professionnel doit par exemple utiliser une clef USB pour un accès un web.

"Avec la migration des usages vers le cloud, ces standards vont nous permettre de toucher un public beaucoup plus large car l'usage est simple", explique Bruno Bernard. La PME installée à Gardanne veut étendre ses clients à tous les profils d'entreprises, en passant notamment par des distributeurs. Des premiers accords ont été signé en Italie, au Maroc et au Danemark notamment. Jusqu'à présent Neowave a pour clients des grands comptes comme le ministère de l'Intérieur, le Crédit Agricole ou des collectivités. "Nous passions en direct, ce sont des acteurs qui sont sensibilisés à la protection des données", détaille le dirigeant.

Recapitalisation en cours

Les produits aux standards FIDO viennent s'ajouter aux deux autres grandes familles que produit Neowave. La société fabrique des ID 2.0, des badges d'entreprises, et des lecteurs de carte à puce nécessaires pour lire les badges. Concrètement, elle utilise là aussi des clefs UBS ou et des cartes à puce pour permettre à ses détenteurs de s'authentifier mais au réseau informatique de l'entreprise, et pas pour un usage web comme avec FIDO. "Nous sommes un industriel, la fabrication se réalise dans l'Aveyron mais nous réalisons l'architecture du produit avec le choix des composants et les logiciels que nous y embarquons. Nous avons sorti 50 000 pièces en 2020", explique Bruno Bernard.

Les ID 2.0 et les lecteurs représentent les trois-quarts des 600 000 euros de chiffre d'affaires. Bruno Bernard discute actuellement pour une recapitalisation de la société afin d'accélérer le déploiement de son offre FIDO. Il vise notamment l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.

L'argument de la souveraineté technologique

Une belle perspective pour une l'entreprise d'une dizaine de salariés qui a connu plusieurs vies. Lancée en 2007, Neowave se positionne dans un premier temps sur les smarts objects. A l'époque, il s'agit notamment d'équiper les recharges de carte de transports en commun. Un marché qui ne décolle pas et plombe les revenus de l'entreprise. C'est finalement en 2012 que Bruno Bernard se réoriente vers le marché de la sécurité. "Nous nous sommes remis à flot à partir de 2015, où nous avons commencé à nous intéresser à FIDO, puis nous avons eu une forte croissance", raconte Bruno Bernard. L'année 2020 et sa crise sanitaire ont forcément ralenti l'activité. "Mais nous avons des bases solides pour quand tout se remettra en ordre de marche", prévient le dirigeant.

Alors que la sécurité numérique devient un sujet de plus en plus important, Neowave revendique la souveraineté de ses produits qui sont certifiés par l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information). Ses concurrents viennent des Etats-Unis et de la Chine. "Une fois que nous vendons nos produits nous n'avons plus aucun regard dessus, nous ne savons pas ce qui est mis dedans", défend Bruno Bernard. De quoi garantir la sécurité aux entreprises.

A suivre en direct dès 9h15 - Aix-Marseille Zéro Carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.