Green Systems Automotives installe sa filiale au Canada

 |  | 690 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Acteur du flex fuel, la startup a développé un boîtier qui permet aux deux-roues de recevoir un bio-carburant à la place d’un carburant classique, sans nécessiter de modification. Une innovation qui a désormais trouvé son partenaire industriel en France afin de développer des pré-séries et qui s’exporte, en même temps outre-Atlantique afin d’adresser directement le marché nord-américain. Une levée de fonds, pour prendre de la vitesse, est en cours.

Dans quelques jours, Green Systems Automotives repart - virtuellement - pour le CES Las Vegas. Un Consumer Electronic Show par écrans interposés mais qui ne devrait pas empêcher la startup de dérouler sa roadmap « américaine », elle qui l'an dernier s'était distinguée en remportant un Climate Change Award.

Si, évidemment, la pandémie et ses conséquences ont perturbé la feuille de route toute tracée, il n'en reste pas moins que la jeune pousse n'est plus la startup proposant une idée mais la startup en phase d'industrialisation.

Car en 2020, au retour du Nevada, Green Systems Automotives annonçait être à la recherche d'un partenaire afin d'engager une phase d'industrialisation et des pré-séries.

C'est désormais chose faite avec Axandus, l'accompagnateur de startups issu du groupe spécialisé dans la mécatronique, Efi...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2021 à 10:21 :
Vu le faible poids des motos il est évident qu'il y a encore de la marge pour leur faire consommer moins voir beaucoup moins même.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :