Ces startups qui vont à Las Vegas (en digital)

A année exceptionnelle, CES pas pareil. Les 17 startups originaires du Sud sélectionnées pour présenter leurs produits et solutions aux investisseurs et autres industriels ne franchiront pas l’Atlantique pour se poser au Nevada. Mais l’état d’esprit et le but restent les mêmes : convaincre, tester des marchés, nouer des partenariats… Tout ce qu’il faut pour croître sur le marché domestique et si possible à l’international. Et en 2021, le Sud représente à nouveau la plus importante délégation française.
(Crédits : iStock)

Elles ne sont pas trente comme les années précédentes, mais 17 exactement et elles représentent tout de même, comme précédemment, la plus grande délégation française. Un cocorico régional qui doit aussi montrer à l'extérieur que le territoire de Provence Alpes Côte d'Azur est très bon en termes d'industrie, d'IA, de robotique, de mobilité, de solutions environnementales... Car c'est bien tous ces secteurs différents qui constituent les filières représentées au prochain Consumer Electronics Show qui se tient depuis 1967 à Las Vegas.

Las, Covid-19 oblige, pas de trip au Nevada pour les entreprises innovantes mais un CES digital qui va permettre - et c'est le principal - à chaque pépite de présenter produits et innovations aux investisseurs - pour celles en recherche de carburant financier - aux acteurs de leur marché - pour celles en besoin de développement plus large voire de créer des passerelles entre elles et d'autres startups... Bref l'état d'esprit CES perdure et c'est là l'essentiel.

Car en finalité c'est la promotion - dans le sens noble - du terme des caractéristiques et des filières de Provence Alpes Côte d'Azur qui s'exposent au travers de ces jeunes entreprises qui placent l'export dans leur feuille de route.

Celles qui y « retournent »

Il y a celles que l'on connaît déjà bien.

Comme Boarding Ring et ses lunettes anti mal des transports qui fait évoluer sa technologie en l'appliquant à la réalité virtuelle. Un nouveau marché pour la jeune pousse originaire du Var.

GridPocket, « vieille » startup née en 2009 à Sophia-Antipolis, spécialisée dans les services numériques liés à l'efficacité énergétique et qui a notamment séduit le groupe italien ENI, présentera sa solution PowerVAS qui grâce à l'IA permet l'efficacité et l'auto-consommation collective de l'énergie tout en optimisant l'engagement et la fidélisation client.

Si elle s'est déjà distinguée l'an dernier avec notamment un Climate Change Awards, Green Systems Automotives n'a eu de cesse de poursuivre sa R&D et c'est l'intégrateur d'un nouvel analyseur de carburant par spectrométrie qu'elle veut faire connaître.

Venu de Londres avant le Brexit et basée à Aix-en-Provence, xRapid, connue pour ses solutions d'auto-diagnostics automatisés où se mêlent IA et traitement d'images notamment, a donné vie à xHale, un masque facial, pensé pour répondre aux problématiques engendrées par la Covid-19, mais utile de façon plus générale pour purifier le flux d'air, de tout autre virus. Une solution qui convient particulièrement aux personnes souffrant de problèmes respiratoires. Une application accompagne le tout, enregistrant des données de fréquence respiratoire par exemple.

Les nouvelles pépites qu'il faut suivre

Et puis il y a les petites nouvelles. De jeunes entreprises, parfois tout juste créées.

Dont ManaFlight qui travaille sur l'avion à hydrogène et qui est basée au sein du pôle Cleantech de l'Arbois à Aix-en-Provence. Il y a aussi Wecleen, qui commercialisera dès janvier une solution pour fabriquer in situ, promet-elle, un produit ménager à base d'ingrédients naturels et biosourcés.

On donnera une mention spéciale à Cartesiam, la startup hyper-prometteuse née dans le Var, qui s'est engouffrée dans le Edge et qui développe une solution, baptisée Nano Edge Al Studio, offrant la possibilité à tout ingénieur, dépourvu de compétences en IA, de réaliser un programme de machine learning aussi efficacement que rapidement.

Voilà de quoi montrer aux investisseurs et acteurs économiques du monde entier ce que le Sud possède d'innovations. Pour rappel, Provence Alpes Côte d'Azur réunit 11 000 entreprises exportatrices générant 21 milliards d'euros d'exportations, soit l'équivalent de 14% du PIB régional, lequel s'élève à 160 milliards d'euros. A noter aussi que la région est n°3 française pour les dépôts de brevets et 2ème région française la plus numérique. Elle figure également sur la deuxième place du podium en termes d'implantations de centres R&D.

__________________________________

*Les startups qui ont été sélectionnées sont : Bording Ring, Cartesiam, Green System Automotives, Gridpocket, IoThink Solutions, Kid'Venture, Maca, Meteoptim, Pulse Expérience, Quantia, Sensoria Analystics, Talentcoin, VH Quatrevingtreize, Videtics, Wecleen, XRapid

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.