Quelle stratégie pour Paragon ID ?

Ex-ASK, l'entité basée à Sophia-Antipolis profite de son rapprochement officialisé avec le groupe Paragon pour redéfinir les axes prioritaires de son développement. Et ça passe notamment par la conquête de nouveaux segments de marché tout en redéployant la force opérationnelle.

3 mn

(Crédits : DR)

ASK, ce spécialiste des solutions sans contact, né en 1997 n'est plus. Ou tout du moins plus sous cette appellation. Désormais c'est Paragon ID. Une nouvelle identité et un nouveau destin à écrire. Annoncé voici quelques mois, le rapprochement entre la société sophipolitaine et le groupe Paragon signe en effet un nouveau départ pour la société dirigée par Julien Zuccarelli. Et de nouveaux objectifs.

Pour autant il s'agit bien de la même structure légale et l'équipe administrative, tout comme la R&D, demeurent sur le sol azuréen. Mais avec des axes prioritaires redéfinis.

Sur l'activité gouvernementale qui représente 14,3 M€, Paragon ID demeure fort sur l'électronique embarquée et sert des pays tels que les Etats-Unis, la France, Israël et le Royaume-Uni. Sur ce qui concerne le monde de la ville, la nouvelle entité revendique un positionnement leader. "Le regroupement ASK/Paragon a fait de Paragon ID un interlocuteur unique, avec un portefeuille large, le plus complet du marché", analyse Julien Zuccarelli, le directeur général assurant que sur ce segment qui représente 60 M€ de chiffre d'affaires, Paragon ID "fait mieux que Gemalto et Confidex". Singapour, Londres, New York, Mexico ou encore Johannesburg font partie des 150 villes ayant choisi les solutions de la société française. Dans le domaine du transport, Paragon ID devrait faire "une croissance raisonnable".

Segments privilégiés

Mais les vrais relais de croissance passent notamment par la traçabilité et la protection de la marque, le troisième segment qui porte l'activité de Paragon ID à hauteur de 35 M€. Et qui va forcément prendre en compte, "l'évolution du contactless. Nous vivons une vraie révolution, le téléphone NFC va savoir lire des tags, ce qui rend le papier ou même le bois, intelligent et connecté" projette Julien Zuccarelli. Et sur ce sujet précisément, "nous voulons être agnostique sur la technologie", l'utilisateur allant "s'habituer à utiliser le téléphone comme objet contactless".

Le bancaire, prometteur

Non adressé, le secteur bancaire est pourtant un segment sur lequel "nous avons de fortes ambitions. Nous ne pouvons pas passer à côté", souligne Julien Zuccarelli. Un marché qui présente un potentiel de 1,5 Mds€ à l'horizon 2021, rien qu'en contactless. Et un marché sur lequel Paragon ID se positionnera "probablement par acquisition", laisse entendre son dirigeant.

"Nous cherchons à nous muscler sur la personnalisation de cartes : c'est le data management qui nous plaît, ce n'est pas que de l'industriel". Et l'innovation, ce maillon essentiel, est bien dans l'ADN de Paragon ID qui devrait aussi passer par la case acquisition de techologies, tout en développant les siennes propres, dont certaines sont déjà dans les tiroirs.

Rapatriement européen

Les perspectives de croissance s'affirment donc pour l'ETI qui affiche un chiffre d'affaires (proformat à juin 2017) de 110 M€, emploie 600 collaborateurs et qui est rassérénée du point de vue financier. Avec le groupe Paragon présent au capital à hauteur de 78 %, les 22 % étant détenus par LBO France, Paragon ID se présente comme à la fois dans le giron du groupe européen et indépendante. "Aujourd'hui, notre focus business est très centré, en Europe continentale, en Irlande et aux Etats-Unis, qui sont nos trois zones d'opération principales", explique Julien Zuccarelli. Si la nouvelle organisation a confirmé la R&D à Sophia-Antipolis, la production n'est plus présente sur le site sophipolitain. Délocalisée en Chine notamment, celle-ci est rapatriée en Europe, plus exactement en Roumanie, ainsi qu'en France, du côté de la Sologne. Les objectifs financiers s'établissent à un chiffre d'affaires de 250 M€ pour l'exercice 2020-2021. "Nous voulons faire mieux que doubler le chiffre d'affaires, mais pas uniquement de façon organique", énonce Julien Zuccarelli qui a désormais toutes les cartes en main pour mener Paragon ID vers un développement serein.

3 mn

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.