L'ambition de TechnoConcept dans la neuro-réadaptation

Grâce à son dispositif médical appelé Vibramoov, l'entreprise basée à Mane permet le traitement précoce des troubles de la marche ou de la mobilité des membres supérieurs suite aux AVC ou accidents de la moelle épinière. Une innovation déjà regardée à l'export.
(Crédits : DR)

C'est l'histoire d'une entreprise d'abord orientée dans la conception de solutions en sous-traitance technique pour les centres de recherche. Rapidement, la PME de Daniel Boschat, née en 1998, se spécialise dans le biomédical permettant aux professionnels médicaux de disposer de produits facilitant la rééducation fonctionnelle des patients atteints de traumatismes de l'équilibre.

Leurrer le cerveau

Un domaine qui porte forcément à l'innovation. C'est ainsi que TechnoConcept va bénéficier de la connaissance du professeur Jean-Pierre Roll. Ce spécialiste des neurosciences perçoit le muscle non pas comme un moteur mais comme un capteur. "Le muscle raconte en permanence au cerveau, les activités qu'il est en train de pratiquer", explique Nicolas Plumier, associé et co-gérant de la petite entreprise.

"La stimulation des tendons envoie les mêmes informations au cerveau, de la même façon que si le muscle était en train de fonctionner". Un leurre qui fait croire au cerveau que le muscle bouge, le poussant ainsi à régénérer des mouvements volontaires.

Précocité

C'est sur ce principe que s'appuie Vibramoov, issu d'un transfert de technologie du CNRS Marseille. Piloté sans fil, via une console, ce vibrateur obtient un premier financement de bpifrance en 2014 et arrive à son aboutissement technique en 2015. En juillet dernier soit sept mois après sa finalisation, le produit obtient le certificat CE médical, annonçant le lancement officiel sur le marché.

Vibrammov intervient dans le traitement de séquelles suite à des traumatismes neurologiques tels que les traumatismes crâniens, les AVC ou les blessures médullaires (de la moelle épinière NDLR). Sa différenciation tient au fait qu'il permet d'intervenir de manière précoce dans la rééducation, plus tôt que ce que la robotique habituelle le permet.

Revendiquant l'absence de concurrence directe, la PME basée dans les Alpes de Haute-Provence adresse ainsi les cliniques, hôpitaux et centres de rééducation fonctionnelle. Et cela avec sa propre force commerciale.

Export renforcé

Ayant franchi le pas de l'export dès le début 2016, Vibramoov est déjà présent en Allemagne, Italie, Pologne, Suisse, Danemark et République tchèque via des réseaux de distributeurs. Le Moyen-Orient et la Russie sont dans le viseur pour 2018. Evidemment, TechnoConcept regarde aussi outre-Atlantique et prévoir de s'installer sur le marché américain via la création d'une filiale, dès l'obtention de la certification FDA 510K.

L'objectif pour l'année en cours est de vendre une vingtaine de Vibramoov. TechnoConcept, qui emploie 16 personnes, a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 950 000 euros et table sur 1,5 M€ pour l'exercice en cours.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/02/2017 à 15:01
Signaler
Mais c'est où Mane ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.