Ce que Sequans Communications va apporter à Sophia-Antipolis

Le fournisseur de solutions 4G LTE pour les objets connectés arrive à sur la technopôle avec un centre R&D. Une implantation qui tend à confirmer l'expertise du parc technologique en matière de talents.
(Crédits : DR)

C'est toujours le signe extérieur qui attire l'attention et signifie beaucoup en terme d'attractivité. L'arrivée de Sequens Communications à Sophia-Antipolis fait partie de ses bonnes nouvelles auxquelles on accorde toute l'importance qu'elles méritent insistant sur la bonne image qu'elles renvoient.

Compétences

Et si Sequans a choisi la Côte d'Azur c'est pour l'expertise que propose la première technopôle d'Europe. Georges Karam, le PDG de l'entreprise qu'il a fondé et dont le siège social est à Paris ne dit pas autre chose. "La raison principale de notre implantation dans la région est le vivier d'ingénieurs hautement qualifiés dans notre secteur". Des ingénieurs logiciels et systèmes embarqués notamment. Une confirmation de l'expertise de Sophia-Antipolis en matière de talents. Ce que dit aussi Pascal Flamand, le président de Telecom Valley, le cluster des entreprises du numérique. "Cela prouve que Sophia-Antipolis dispose d'un vrai vivier d'ingénieurs de haut niveau, avec une compétence rare".

Le fameux écosystème

L'image de Sophia-Antipolis est-elle raccord avec la réalité ? "L'image que nous avions de la technopole est l'image d'une région dynamique et orientée high-tech, ce qui semble tout à fait correspondre à la réalité par rapport à nos premiers contacts avec les acteurs locaux", poursuit Georges Karam.

L'écosystème de Sophia-Antipolis, comme par exemple la plate-forme Com4innov qui permet d'expérimenter les innovations, joue-t-il un rôle dans le développement de celles du fournisseur de solutions 4G LTE ? "Pour le moment, nous ne faisons pas partie de cet écosystème local. Mais cela pourrait être pour nous l'opportunité de collaborer voire de devenir membre et de profiter de cette plateforme", avance Georges Karam. Qui n'oublie pas de dire tout le bien qu'il pense de l'aéroport Nice Côte d'Azur, souvent élément tout aussi décisionnaire que les talents dans le choix d'implantation. "La facilité de transport vers Paris et vers nos bureaux à l'international a été également un élément important dans notre décision".

Croissance en vue

Onzième site du groupe, le centre de R&D sophipolitain qui réunit une dizaine d'ingénieurs a pour mission de "se concentrer sur l'un de nos nouveaux projets pour le marché des objets connectés. Marché pour lequel nous sommes l'un des leaders et qui constitue notre plus forte croissance", annonce Georges Karam. Pour rappel Sequans Communications a mis sur le marché une puce LTE Monarch qui s'appuie sur une norme LTE-M /NB IoT, qui est moins gourmande en énergie et plus optimisée pour les besoins des objets connectés. Evidemment, l'implantation sophipolitaine devrait se développer. "Nous prévoyons une croissance ces prochaines années et prévoyons d'augmenter les effectifs de Sophia, passant de 10 personnes en 2017 à 20-30 personnes à moyen terme", envisage Georges Karam. Une autre bonne nouvelle pour la technopôle. Sequans Communications a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 33 M€.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.