Comment ClockTweets étend sa toile

Programmer la parution de ses tweets c'est l'idée de cette application gratuite lancée en 2010 dans le Var, depuis développée en version pro et qui compte s'étendre à d'autres réseaux sociaux.
(Crédits : DR)

Bien souvent, la création d'une activité part d'un besoin auquel le marché n'apporte pas forcément de réponse. C'est typiquement le cas pour ClockTweets, start-up créée à Toulon il y a 6 ans. Jonathan Noble, souhaitant alors programmer la parution de ses tweets, s'aperçoit qu'il n'existe alors aucun outil numérique permettant de le faire. Il décide de créer et de mettre en ligne, avec l'aide d'un développeur, une application gratuite. Un parcours d'entrepreneur pas si classique, car en 2011, Jonathan Noble a 15 ans. Et son développeur... 14 ans. Aujourd'hui âgé de 21 printemps, le jeune varois aligne des chiffres synonymes de succès. "Nous venons d'atteindre plus de 2,6 millions de tweets programmés et 28 000 utilisateurs, parmi lesquels 430 grands groupes tels que TF1, M6, NRJ, Vogue, ou encore des clubs sportifs tel que le RCT. Sur la version gratuite, il s'agit en majeure partie de BtoC. Mais nous avons lancé en décembre 2015 une version pro avec des fonctionnalités premium. Et sur celle-ci, nous ciblons à 90% le BtoB : grands comptes, PME, TPE ou encore community managers œuvrant en auto-entrepreneurs".

Coller aux nouveaux besoins des internautes

Cela fait donc un an que la version payante est en service, avec des abonnements à 9,90€ et à 39,90€. Son plus ? Des fonctionnalités permettant de faire gagner encore plus de temps à l'internaute, axées sur la programmation, l'analyse et le coaching.

"Il est par exemple possible de connaître les retombées et l'impact de ses tweets, programmer un certain nombre de fois le même tweet en une seule opération... Par ailleurs, la fonctionnalité coaching analyse en live le contenu de ce qui est posté, indique si cela aura pas ou peu d'impact sur les followers, conseille de rajouter par exemple des hashtags... Elle se penche également sur le compte de l'utilisateur pour lui indiquer les meilleures heures pour tweeter en fonction du moment où sa communauté est la plus active".

Par ailleurs, la version pro, contrairement à la gratuite, ne connaît pas de limitations, notamment dans le nombre de tweets programmables. "Deux nouveaux tarifs seront mis en place en plus de ces derniers : nous avons recensé d'autres besoins chez les internautes, et cela nécessitait de créer des abonnements supplémentaires. Ils pourront par exemple à l'avenir programmer les posts sur Facebook en plus de Twitter. Il y aura donc prochainement une version gratuite et quatre payantes".

Facebook dès février

Car jusqu'ici en effet, ClockTweets, comme son nom l'indique, était un outil exclusivement dévolu à Twitter. Tel ne sera plus le cas dès février, puisque ses champs d'application s'étendront alors à Facebook. "Nous prévoyons également de l'adapter à Linkedin dans le courant 2017. Puis plus tard, dans l'idéal, à Snapchat, You Tube et Google Plus". Toujours en février, ClockTweets sera également disponible sur mobiles, pour IPhone et Android. Ce travail de développement va nécessiter des embauches supplémentaires (5 en plus des 4 collaborateurs déjà présents dans l'entreprise)... et forcément des financements. Une levée de fonds sera lancée, en conséquence, à la fin du premier trimestre 2017. Elle permettra, outre l'extension de l'application à d'autres réseaux sociaux, de conquérir des parts de marché à l'international via des campagnes de communication et de marketing. "Le site est pour l'heure disponible en français et en anglais. Nous sommes donc prêts pour nous exporter, même si nous comptons déjà quelques clients en Angleterre, en Belgique, en Allemagne et au Canada". L'idée étant de conquérir les pays francophones en 2017, d'amorcer ensuite plus largement le développement en Europe, puis d'attaquer les USA fin 2018.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.