Wilout, l'appli "festive", en phase de levée de fonds

Disponible depuis le mois d'août dernier, l'application développée à Nice par Antoine Agnetti et Raphaël Coulmeau veut être une plateforme capable de faciliter les sorties culturelles tout en créant une communauté. Et pour se développer, une campagne de crowdfunding est actuellement menée.
(Crédits : DR)

"Nous avons tout appris tous seuls". Soit une autre façon de paraphraser le proverbe, "quand on veut on peut". Car c'est en surfant - sur Youtube notamment - qu'Antoine Agnetti et Raphaël Coulmeau ont réellement appris comment développer une application. La leur s'appelle Wilout et elle est disponible sur iOS et Androïd depuis août dernier.

Avis partagés

Incubés au sein de l'Edhec à Nice les deux jeunes entrepreneurs de 20 ans sont bien évidemment partis d'un besoin ressenti, celui "d'aiguiller les sorties festives" dit Antoine Agnetti, soit tout ce qui est spectacles, théâtre, lieux nocturnes... Mais pas seulement. En intégrant une billetterie, Wilout permet aussi d'acheter directement son ticket, de manière sécurisée. "Nous voulons offrir à l'utilisateur des informations sur les lieux de sorties, chacun peut également commenter et donner son avis. Mais nous souhaitions aller plus loin et proposer également des bons de réduction".

Ambition géographique

Mais si Wilout doit beaucoup à la pugnacité de ses deux créateurs, il n'en reste pas moins que pour être techniquement parfaite, l'application a besoin de quelques apports que des professionnels peuvent apporter. D'où l'idée de recourir au financement participatif. Une campagne est actuellement active sur Ulule. Le montant recherché - 7 000 euros - va également permettre d'amplifier la commercialisation.

Téléchargée plus de 5 000 fois depuis son lancement, Wilout dispose d'un réseau de 145 établissements référencés. Mais l'ambition d'Antoine Agnetti et Raphaël Coulmeau c'est d'être davantage présent sur le périmètre Alpes-Maritimes et Var d'ici le printemps. Et de prendre de l'importance en volume. C'est sur la transaction effectuée que Wilout faire reposer son modèle économique puisqu'elle se rémunère sur l'achat réalisé. Elle espère également mettre en place des partenariats avec les offices de tourisme et vise une campagne de communication depuis l'aéroport Nice Côte d'Azur d'ici la saison estivale. Car il faut bien se faire connaître - aussi - des touristes étrangers. L'objectif annoncé est de générer 15 000 tickets dans l'été.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.