Ce que le robot de Key Infuseur va amener au retail

Il est petit, plutôt mignon et plein de promesses. KiOne, qui est par ailleurs présenté au CES Las Vegas, s'adresse au consommateur à qui il explique l'intérêt des produits complexes. Une sorte de super vendeur intelligent évidemment, né à Sophia-Antipolis.
(Crédits : DR)

Si KiOne était un humain on dirait qu'il a la parole facile... Mais KiOne est un robot. Petit, élancé, tout en finesse. Et avec des supers pouvoirs. Notamment celui de répéter inlassablement l'usage du produit visé par le consommateur. Un robot patient  donc et pédagogue aussi.

Expérience consommateur

Brevetée, la technologie est née en quelque sorte d'un "usage consommateur" : frustrée alors qu'elle visite un musée dédié aux instruments de musique qu'elle aurait aimé voir fonctionner, Domitille Esnard-Domerego, ingénieure de formation, imagine alors une solution capable de rendre cela possible. C'est le point de départ de Key Infuseur.

Créée en juin 2015, la startup, qui est incubée par Telecom Paris Tech, adresse le secteur des objets connectés et presque naturellement celui du retail. Car comme l'explique Domitille Esnard-Domerego "le secteur est demandeur" et permet d'offrir des expériences client capables de mener à l'achat. "Le consommateur vient en magasin pour tester les produits. Quand on constate qu'Amazon ouvre des boutiques, on voit bien que la tendance est à l'omnicanal".

Synergie

Une tendance que la startup sophipolitaine renforce en intégrant la plateforme C-Link Loyalty, développée par Symag. Cet éditeur de logiciels - filiale de BNP Paribas Personal Finance - présente des solutions d'animation commerciale, d'encaissement, de gestion de la relation client. Ici il est question de permettre au client d'obtenir des bons et des coupons correspondant au produit consulté, que ce soit sur le web ou en magasin. C'est ce KiOne super équipé qui est présenté actuellement au CES Las Vegas. Un déplacement dans la capitale du Nevada qui est "une ouverture à l'international", s'enthousiasme Domitille Esnard-Domerego.

Financer le développement

Car les clients de Key Infuseur - qui se positionne sur le marché BtoBtoC - sont les fabricants d'objets connectés. KiOne a déjà été en pilote chez Orange et Monaco Telecom. "Nous avons une technologie complète, unique", ajoute la dirigeante azuréenne qui prépare une levée de fonds de 600 000 euros. Celle-ci doit permettre de continuer l'industrialisation et la commercialisation, qui démarre en mars. Et puis KiOne permet de la collecte de données, bientôt il pourra réagir en fonction des émotions. Key Infuseur, qui comprend un effectif de 5 personnes dont 2 salariés, table sur un chiffre d'affaires de 10 M€ à l'horizon 2019. Et ne vise pas bien sûr que le retail...

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.