Alltricks  : une stratégie mêlant e-commerce et implantations locales

D’abord site de e-commerce pour les pratiquants de vélo, course à pied et sports de plein air, Alltricks - dont le siège se trouve à Châteaudun en Centre-Val de Loire - a fait le choix de s’engager en parallèle dans la distribution via six magasins en propre, dont un à Bouc-Bel-Air dans les Bouches-duRhône, où l’entreprise dispose également d’un bureau depuis 2019, en plus de celui dont elle dispose en région parisienne. Preuve que le e-commerce peut aller de pair avec une stratégie de décentralisation de l’activité.
(Crédits : DR)

En parcourant ses allées numériques, on trouve des vélos de tous types et pléthore de pièces détachées pour les réparer. Des montres. Des GPS. Des chaussures de sport ou de randonnée. Des tentes pour les escapades montagnardes. Des gants, des sacs à dos, des barres de céréales et autres crèmes anti-frictions.

Fière de ses 100.000 références, Alltricks est devenue, depuis sa création en 2008, une caverne d'Ali Baba pour les pratiquants de vélo, course à pied et sports de plein air. Une caverne qui mobilise 330 salariés. Et a généré l'an dernier un chiffre d'affaire de 170 millions d'euros en volume. Un développement qui s'appuie sur des années d'efforts pour s'imposer sur internet, mais pas seulement.

Pour pénétrer dans l'univers d'Alltricks, le clic n'est, depuis une dizaine d'années, plus la seule entrée puisque l'entreprise a ouvert six boutiques où les clients peuvent découvrir, voir et toucher entre 3.000 et 5.000 références de produits, en plus de pouvoir y commander tous les produits du site. Six boutiques qui émaillent le territoire français. « La première boutique a été ouverte dans les Yvelines, juste à côté de nos bureaux desquels nous avons fini par la dissocier », raconte Gary Anssens, fondateur d'Alltricks. Puis cinq autres apparaissent à Issy-les-Moulineaux, Lyon, Toulouse, Annemasse et Bouc-Bel-Air.

Une présence physique pour compléter l'offre de services

Avec ces magasins, l'entreprise s'ouvre la porte d'un nouveau type de clients. « Des clients plus débutants, moins pointus sur les produits, qui, pour acheter un premier vélo par exemple, on besoin de l'essayer et d'avoir des conseils. Ensuite, ils aiment avoir un endroit où le faire entretenir ».

Quant aux plus aguerris, la boutique est l'occasion de leur offrir des services nouveaux. « Nous pouvons par exemple leur proposer des études posturales. Nous les faisons pédaler et plaçons des électrodes sur leur corps afin d'étudier quelle est la meilleure posture pour allier confort et performance. On peut ajuster le vélo par rapport à cela ». Et pour ce qui est des vélos les plus coûteux dont le prix peut atteindre 15.000 euros, l'achat en physique peut également être plébiscité, histoire de s'assurer que l'investissement en vaille la peine.

Enfin, chaque magasin s'adapte aux spécificités locales. A Bouc-Bel-Air par exemple, le rayon des sports de plein air occupe une place plus importante qu'ailleurs. Et l'entreprise pourrait aussi ouvrir, ailleurs en France, des boutiques capsules, centrées sur un type d'activités en particulier.

Mais il n'y a pas que des magasins qu'Alltricks fait pousser partout en France. A Bouc-Bel-Air, l'entreprise a aussi installé un second bureau. Une décision résultant à la fois des envies de ses salariés et de la proposition de son actionnaire, Décathlon.

Un second bureau au soleil

« Fin 2019, plusieurs collaborateurs nous ont fait savoir qu'ils aimeraient que l'on ouvre d'autres bureaux afin de s'inscrire dans la durée dans l'entreprise tout en menant des projets personnels comme acheter une maison ou vivre dans une région plus ensoleillée ». Soucieuse de fidéliser ses salariés, l'entreprise étudie la question. Proche de la mer, disposant de nombreux espaces naturels propices aux activités sportives et pertinente d'un point de vue logistique, la métropole d'Aix-Marseille est identifiée comme un emplacement propice.

« Et dans le même laps de temps, nous nous étions rapprochés de Décathlon qui est devenu notre actionnaire ». Or, il se trouve que le géant du sport dispose d'un centre-commercial doté de services - notamment de la garde d'enfants - et d'infrastructures sportives regroupés dans son « village » de Bouc-Bel-Air. Une aubaine, d'autant que l'entreprise, qui ne dispose à ce moment par encore de magasin dans la région, prévoit de le faire.

L'antenne provençale de l'entreprise s'y installe donc, accueillant désormais 70 salariés dont 6 dédiés à la boutique. Parmi eux, un tiers ont quitté le bureau parisien où ils travaillaient auparavant. Un tiers ont été recrutés localement. Et un tiers viennent des quatre coins de la France, portés par une envie de changer de cadre de vie après la tempête existentielle générée par covid-19.

Reconditionnement de vélos

Pour poursuivre son développement, l'entreprise prévoit de nouvelles ouvertures de boutiques. Deux au premier semestre 2023.Pour atteindre la quinzaine de magasins d'ici trois à cinq ans. L'export est aussi un axe de développement. « Nous vendons des produits en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Belgique et de plus en plus au Portugal et au Royaume-Uni. Cela représente 25 à 30 % de notre chiffre d'affaire. Nous visons les 40 % en 2024 ».

Un développement qui passe aussi par un élargissement du métier d'Alltricks suite au rachat en 2020 de Troc Vélo, leader de la vente de vélos d'occasion.

En plus de gérer cette seconde marque qui lui permet de segmenter son offre entre vélos neufs et d'occasion, l'entreprise a décidé de se lancer dans le reconditionnement de vélos trop usés pour être vendus en état. Les vélos peuvent être expédiés grâce à des cartons conçus spécialement pour cela et mis à disposition des vendeurs par Alltricks ou récupérés en magasin. L'entreprise se charge de les évaluer, de les acheter, de les réparer puis de les revendre. Sensibilisant dans le même temps à l'intérêt de bien entretenir son vélo, à la fois pour des raisons écologiques et économiques. Entretien qui peut justement être réalisé dans ses boutiques. La boucle est parfaite.

A suivre en direct dès 9h15 - Aix-Marseille Zéro Carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.