Dynamisée par le développement du télétravail, Betoobe lorgne sur le marché national de la gestion des flottes mobiles

Avec l'acquisition de son homologue francilien Adjungo, l’entreprise originaire de Saint-Rémy de Provence, spécialisée dans la gestion des flottes de téléphones mobiles en entreprises se renforce pour prendre le leadership sur un marché porté par l'avènement du télétravailleur et la notion de durabilité.
(Crédits : DR)

Betoobe ne manque pas d'appétit. Après avoir absorbé son homologue francilien Adjungo au cours de l'été, l'entreprise basée à Saint-Rémy de Provence entend bien réitérer l'opération une fois cette croissance externe digérée. Et sans trop tarder si possible. Il faut dire que l'union de ces deux spécialistes de la gestion des flottes de téléphones mobiles en entreprises permet à la société provençale de franchir un cap, du moins une taille critique. Et d'ajuster le viseur pour devenir un leader national dans les trois ans à venir sur un marché en pleine évolution, porté par l'avènement du télétravail et la notion de durabilité. "La mobilité et le travail hybride constituent évidemment des enjeux qui doivent être pris en compte, mais pas seulement. Il y a désormais des enjeux majeurs en matière de RSE et de sécurité qui doivent être placés au centre de la gestion des flottes de mobiles", souligne son dirigeant, Sébastien Reverdy.

Durée de vie

"L'idée principale de Betoobe est de prolonger la durée de vie des flottes mobiles et de simplifier le quotidien de nos clients, principalement gestionnaires de flottes", reprend-il. Pour se faire, l'entreprise a développé la plateforme multilingue MobileHub, présentée comme un support à la gestion des parcs de mobiles allant de 50 à plusieurs dizaines de milliers de terminaux. Elle propose une gamme variée de services pour acquérir, déployer et affecter les appareils, assurer leur sécurité physique et logicielle, localiser les téléphones, prévoir les mises à jour, réparations, renouvellements, protéger les données... La dernière fonctionnalité ajoutée date du 1er septembre et concerne "la détection des incidents de batterie", ce qui permet "d'aller plus loin dans la promesse de valeur". Au final, "nous arrivons à grappiller en moyenne de 8 à 12 mois de vie en plus." Et le dirigeant d'insister : "À cet égard, nous sommes dans une approche différenciante du sujet, notre objectif premier n'est pas de réduire les coûts, mais d'apporter de la valeur et de la méthodologie dans l'organisation qui génèrent à la fois une réduction des coûts, du bien-être et une intégration dans la RSE".

Seconde main

Fondée en 2018, l'entreprise revendique des clients de toute taille dont une centaine de grands comptes et ETI, notamment dans le secteur de la banque et de l'assurance. En absorbant Adjungo, elle se renforce sur la place parisienne et adresse désormais une flotte de plus de 100.000 terminaux. Implanté à Saint-Rémy de Provence, Paris, mais aussi Toulouse et Lyon, le nouvel ensemble réunit une trentaine de personnes et vise un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros. "Nous sommes convaincus que dans les trois ans qui viennent nous serons à l'international, marché que nous commençons à défricher". Mais auparavant, "il s'agit de consolider nos positions en France à travers un mix de croissance externe et organique afin de proposer un projet global national". Où la recherche de proximité tient la dragée haute. "Nous prévoyons en effet de développer des points de présence et de production afin de limiter l'empreinte carbone et favoriser le développement local", précise le dirigeant. Un plan d'embauche d'une quinzaine de personnes est également au programme. Enfin, Betoobe s'intéresse de plus en plus à la seconde main et l'économie circulaire, vers laquelle le marché semble évoluer.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.