A l'approche de la reprise, le monde de l'évènementiel face à un marché qui a évolué

A la tête du prestataire technique Mediacom, basé à Marseille et co-président du syndicat national des activités événementielles, Eric Algoud s'attend à une pleine reprise dans son secteur. Après deux ans de restrictions, le marché a évolué avec une concentration des gros acteurs et une offre de produits ou services plus haut de gamme.
(Crédits : Mediacom)

Le hasard du calendrier ne pouvait pas mieux tomber. Après deux ans de restrictions sanitaires, le prestataire technique de son et lumière Mediacom ouvre ses portes pile au moment où les mesures liées au Covid-19 s'allègent. "Ce n'était pas prévu, nous nous préparons depuis plusieurs mois", glisse Eric Algoud, président directeur général de l'entreprise de quatre salariés installée à Marseille. L'occasion est idéale pour les échanges professionnels autour de l'événementiel.

Car forcément l'entreprise, et plus largement le secteur, a connu 24 derniers mois difficiles. Le chiffre d'affaires de Mediacom de 1,2 million d'euros en 2019 a fondu de 70% l'année suivante. "Mais en 2021, nous avons pu travailler six mois à partir de juillet et n'avons perdu que 30% d'activité par rapport à une année normale", avance le dirigeant.

Pour 2022, il mise sur une année pleine, sauf nouveau rebondissement sanitaire. Il faut dire que les signaux sont positifs avec les salons et congrès professionnels qui ont repris. Le MIPIM, principal rendez-vous de l'immobilier, se tient actuellement à Cannes après deux ans d'absence par exemple. "En 2023 et 2024 seront des années fortes, avec notamment les Jeux olympiques", note Eric Algoud qui espère réussir à remporter certains marchés en lien avec les JO.

Création d'un syndicat

La pause imposée par le Covid-19 a-t-elle modifié le marché comme c'est le cas dans certains secteurs ? Le développement du numérique et les rendez-vous ou événements dématérialisés n'ont été qu'une alternative temporaire selon l'entrepreneur. "Pour des réunions de deux personnes cela peut se faire par visio, mais il y a une envie de se retrouver en physique pour les moments festifs", estime-t-il.

Malgré des prestations en baisse, le marché de l'événementiel n'est pas resté statique depuis deux ans. Dans l'organisation, un syndicat des activités évènementielles (SAE) a vu le jour courant 2020, Eric Algoud y occupe le poste de vice-président. "Nous nous sommes rendu compte que de nombreux acteurs avaient des syndicats mais pas nous", résume-t-il. La structure réunit 350 adhérents et représente une centaine de métiers. Si le sujet du Covid-19 s'est imposé au SAE, "nous travaillons en parallèle sur d'autres sujets comme les appels d'offres ou les relations aux administrations" note Eric Algoud.

Concentration et montée en gamme

Du côté des acteurs eux-mêmes aussi il y a eu des évolutions. "Nous avons développé de nouvelles technologies", assure l'entrepreneur. Mediacom vient par exemple d'acquérir un nouveau système acoustique, qui a nécessité un investissement de 180.000 euros. Un modèle plus petit, donc plus facile à transporter, et moins consommateur d'énergie qui permet de diminuer la facture.

Une montée en gamme qui doit aussi permettre à la société marseillaise de conserver ses contrats. "Si vous ne disposez pas de certains équipements, des clients peuvent vous écarter d'office", concède Eric Algoud. Chaque année, Mediacom investit 10% de son chiffre d'affaires dans l'innovation. C'est dans l'optique d'améliorer son offre que le dirigeant mène actuellement une levée de fonds, avec comme objectif d'atteindre 250.000 euros. Elle doit permettre d'acheter des produits plus compétitifs. Surtout qu'en parallèle, le marché s'est concentré avec plusieurs rachats par des gros acteurs. "Notre force c'est d'être plus réactif", défend Eric Algoud qui réalise 750 interventions par an, principalement dans le sud-est.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.