Archiviste numérique, Numexo cible aussi le BTP et le maritime

La PME installée dans le Var qui s'occupe de la dématérialisation de divers documents, patrimoniaux, liés aux ressources humaines ou encore du courrier, s'attaque depuis un anà des nouveaux marchés. Elle vise notamment les plans de bâti et propose également d'analyser les données numérisées.

3 mn

(Crédits : Istock)

En un an, Numexo est passé de six à trente salariés. Une hausse de plus de 300% qui témoignage du virage que veut prendre la société spécialisée dans la numérisation de documents. "J'étais le premier des nouveaux arrivés", s'amuse Louis Delaittre, aujourd'hui directeur du développement. Un nouveau venu un peu particulier puisqu'en plus de prendre son poste, il rachète la moitié des parts de l'entreprise fondée en 2013. "Elle était sur un marché plutôt tranquille, je voulais renforcer le secteur historique mais aussi nous positionner sur un triptyque pour que nous puissions nous déployer", explique-t-il. L'ambition du dirigeant est de capter "les marchés du futur".

Au sein du campus numérique de Lorgues, Numexo continue donc de numériser des archives anciennes qui ont une valeur patrimoniale. La PME dématérialise également des documents liés aux ressources humaines d'une structure. "Nous l'avons fait pour les dossiers des agents de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur", note Louis Delaittre. Un vaste chantier pour lequel Numexo avait installé ses équipes au sein même de la collectivité. Un moyen aussi d'assurer la sécurité des données à traiter qui n'ont pas besoin d'être déplacées.

BIM et jumeau numérique

Autre marché visé, celui de la dématérialisation de plan pour des grands acteurs du BTP ou industriel. Un projet de recherche et développement, sans qu'il y ait de contrat de signé, avec un des géants français de la construction est en cours. L'idée est d'utiliser les documents papiers pour réussir à créer un bâti immobilier modélisé plus connu sous l'acronyme BIM. Un moyen ensuite pour le gestionnaire de suivre le vieillissement de son bâtiment ou les besoins de maintenance.

"Nous sommes en discussion avec un industriel du monde maritime sur le même sujet", précise Louis Delaittre. Dans ce parle on parle alors de jumeau numérique plutôt que de BIM. Une appellation différente mais qui identifie clairement l'activité sur laquelle Numexo veut se positionner. Si ses clients se répartissent entre public et privé, le dirigeant veut désormais plutôt viser des acteurs de l'industrie. Enfin, le directeur du développement veut agrémenter cette collecte de données en tout genre d'analyse. Pour de la réception de courriers par exemple cela veut dire trouver dans les différents éléments contenus à qui il s'adresse.

Multiplier le CA par cinq

Pour conquérir des parts de marché, propose également un coffre-fort numérique qui permet d'authentifier numériquement tous les documents à valeur légale et donc de pouvoir détruire leur version physique. "Nous sommes très peu à être certifiés", revendique Louis Delaittre. "C'est un marché détenu à 80% par des gros acteurs, mais nous sommes à l'affût d'innovations. Nous sommes sur un fonctionnement de start-up depuis un an, c'est une période charnière", enchaîne-t-il. Le dirigeant espère voir le chiffre d'affaires passer d'un million d'euros actuellement à au moins cinq millions d'euros d'ici cinq ans. Ce qui confirmerait que Numexo a pris le bon virage.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.