Avec BigCommerce, CMA CGM se renforce comme acteur complet de la logistique

L’annonce du partenariat entre la plateforme d’e-commerce cotée au Nasdaq et l’armateur français via sa filiale NewOxatis constitue une étape supplémentaire dans l’ambition stratégique du groupe d’être un logisticien le plus complet possible. Ce qui signifie aller au-delà de ses activités originelles et savoir faire de la technologie une alliée à la fois la plus fine et la plus forte possible, commerce en ligne donc, y compris.

4 mn

(Crédits : DR)

On ne peut pas dire que CMA CGM prenne le secteur de la logistique et du transport par surprise. Pourtant, malgré la stratégie clairement exprimée, le groupe français dont le siège social est basé à Marseille arrive encore, malgré tout, à créer l'étonnement.

C'est le cas concernant l'alliance annoncée ce 13 octobre avec BigCommerce. Un rapprochement qui se fait via NewOxatis, la filiale de CMA CGM, née de l'acquisition en 2020 d'Oxatis, acteur français et marseillais d'e-commerce. Le but du deal : permettre aux clients de NewOxatis de pouvoir créer des plateformes de commerce en ligne en profitant donc de l'expertise de BigCommerce et surtout de son envergure internationale.

Better Ways, la stratégie qui dit tout

Un rapprochement entre deux grands groupes que CMA CGM explique par l'essor considérable du e-commerce lié à la crise et aux confinements successifs en France comme ailleurs dans le monde, établissant de fait de nouveaux modes de consommation d'un côté et de nouveaux business modèles de l'autre. Les chiffres l'attestent, l'effet de ce point de vue ne sera pas éphémère mais durable. D'autant plus que l'e-commerce avait déjà entamé une progression certaine bien avant la crise. Selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente en ligne, les confinements ont fait progresser l'e-commerce de 4 points en un an, entre 2020 et 2021, la part des ventes dématérialisées représentant quasiment 14%. D'après Michael Miramond, le directeur général de NewOxatis, les ventes en ligne devrait, pour la seule Europe atteindre 541 milliards de dollars US en 2021.

Plus largement, ce rapprochement entre l'armateur et la plateforme d'e-commerce est un maillon de plus ajouté à la chaîne d'un CMA CGM logisticien de plus en plus affiné dans son approche du sujet.

Ce n'est pas tant étonnant, la volonté de Rodolphe Saadé est de véritablement donner une autre dimension à l'entreprise familiale, laquelle a toujours su faire preuve d'intuition stratège et d'une certaine forme d'innovation.

La nouvelle signature du groupe, appelée Better Ways, dit exactement cela. Dévoilée en juin dernier, elle montre visuellement - en forme de triptyque où apparaissent la route, la chaîne logistique, les conteneurs, du vert et du bleu, synonymes d'économie verte et d'économie bleue - et dans sa dénomination toute l'ambition du leader des transports qui voit bien plus loin que le maritime. Un leader qui « joue désormais un rôle central dans la transformation des échanges mondiaux » analysait alors Tanya Saadé Zeenny, directrice générale déléguée du groupe et présidente de la Fondation CMA CGM.

Lire aussi 4 mnBetter Ways, la nouvelle « signature » qui dit beaucoup de l'ambition de CMA CGM

Être au centre des échanges

De fait, c'est ce positionnement que revendique le groupe français : être au cœur de toutes formes d'échanges. Car désormais tout est intimement lié. Le boum de l'e-commerce oblige à une adaptation adéquate de la supply chain, la transition écologique demande un transport pointu, précis, qui ne se fait à bon escient. Air Cargo, la compagnie aérienne créée en début d'année 2021, s'inscrit dans cette volonté en s'adressant au fret. Ceva Logistics s'occupe de transport de fret aérien et terrestre.

Et puis, plus largement, impossible de ne pas évoquer cette Coalition internationale, initiée par Rodolphe Saadé fin 2019 qui réunit désormais 14 membres - des industriels de premier rang et des grands groupes tels Airbus, Michelin, Carrefour, PSA International... - unis pour faire avancer le sujet du transport décarboné, qu'il soit maritime, aérien ou routier.

En 2020, CMA CGM revendique le transport de 21 millions de conteneurs EVP et la baisse de 4% de ses émissions de CO2, le groupe s'étant fixé l'objectif d'une neutralité carbone à horizon 2050. Il emploie par ailleurs 110.000 personnes dans les 160 pays où il est présent, dont 2.400 personnes à Marseille, lieu de son siège social. Son chiffre d'affaires s'établit à 31,5 milliards de dollars.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 15/10/2021 à 8:21
Signaler
Le porte container, une honte à la loi physique et mécanique.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.