Catherine Hêtre, l'esprit de la Mut' avant l'heure

La nouvelle directrice générale de la Mutualité Française Paca SSAM découvre un nouveau poste après un parcours professionnel tourné vers le service public et le médico-social. Une évidence pour Catherine Hêtre qui voit dans cette antenne régionale un concentré de tout ce qu'elle défend.

3 mn

(Crédits : DR)

"C'est un bonheur absolu", s'enchante Catherine Hêtre. La toute nouvelle directrice générale de la Mutualité Française Paca SSAM ne cache pas sa joie. "La mut' fait écho à tout ce que je défends", assure celle dont la carrière professionnelle s'est toujours orientée vers le service public ou le médico-social.

Native d'Albi, "une très belle ville", Catherine Hêtre revendique avoir "le service public chevillé au corps". Un attachement qu'elle doit à ses parents, sa mère travaillant comme bibliothécaire et son père pour La Poste. Pourtant, plus jeune c'est dans l'archéologie que rêve de travailler Catherine Hêtre. "Cela m'a duré longtemps, s'exclame-t-elle. Mais je voulais faire comme Indiana Jones". La réalité d'un métier pas si souvent sur le terrain aura raison de cette première vocation. Mais comme le célèbre personnage de cinéma, elle devient dans un premier temps professeur (qui est le vrai métier d'Indiana Jones) et intègre donc le service public.

De France Télécom aux crèches privées

"Ce n'était pas vraiment fait pour moi, c'est pour cela que j'ai basculé vers France Télécom", raconte Catherine Hêtre. C'est la dimension de service public qui l'attire. "Il y avait les lignards, ce sont des gens qui s'acharnent à vous amener une ligne téléphonique sans que cela ne vous coûte rien", illustre-t-elle spontanément. Chez l'opérateur, l'Albigeoise débute au sein de la R&D puis rejoint la direction stratégique de la marque quand France Telecom devient Orange. "C'était un enjeu extraordinaire, c'est une expérience qui vous construit et vous apprend à réfléchir différemment", explique-t-elle.

Seul hic, le poste est loin du terrain, trop pour Catherine Hêtre qui décide donc changer de voie. Elle rejoint une amie à la tête de Crèche attitude, une société de gestion de crèches privées. Ses compétences juridiques, acquises lors de son cursus universitaire en droit, sont particulièrement utiles en plus de sa contribution au développement économique de l'entreprise avec notamment la gestion de délégation de service public "Cela représentait 60% du chiffre d'affaires alors qu'il n'y en avait pas au départ", se félicite Catherine Hêtre. Ce succès ne passe pas inaperçu puisque Sodexo rachète la boîte. Une belle récompense qui s'accompagne d'une professionnalisation en interne et met fin à l'ambiance familiale qui y régnait.

"le principe même de tout ce que j'avais envie"

La fin d'une histoire mais le début d'une autre dans le médico-social où Catherine Hêtre lance son cabinet de conseil et effectue du management de transition. Une jolie expression pour un rôle de pompier de service au sein de sociétés en difficulté. "Je suis quelqu'un qui n'a pas peur de prendre une décision, ce n'est pas toujours facile mais cela avait comme finalité une raison sociale", raconte-t-elle. En parallèle, elle contribue bénévolement à Homnia, une structure d'habitat inclusif pour les personnes handicapées.

Avec toutes ces expériences professionnelles, en plus des engagements associatifs au sein d'Un pas vers la vie par exemple, le profil de Catherine Hêtre semble cocher toutes les cases de la Mutualité Française. C'est d'ailleurs un chasseur de tête qui l'a débauchée. Elle reconnaît elle-même qu'elle connaissait mal la fédération. "J'ai regardé ce que c'était, leurs valeurs et c'était le principe même de tout ce que j'avais envie. Tout se fait dans l'intérêt du bénéficiaire", insiste-t-elle.

Une ligne directrice qu'il faudra donc maintenir. "Nous sommes à un tournant d'une entreprise qui a une assise mais besoin d'outils plus moderne", prévient-elle. Parmi ses objectifs, Catherine Hêtre souhaite conquérir de nouveaux marchés, sur la petite enfance notamment. L'ambition est de "s'imposer comme un acteur global de santé, cela veut dire être présent à chaque moment de la vie d'un être humain".

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.