Comment Traxxs et ses semelles connectées veulent conquérir le marché des EPI

 |  | 840 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Un partenariat avec Securitas, des pilotes déployés auprès de grands comptes, un réseau de distribution qui s’européanise : le spécialiste des semelles connectées pour la protection des travailleurs isolés, basé à Sophia Antipolis, s’affirme sur le marché très cadré des équipements de protection individuelle et entend franchir le cap du million d’euros de chiffre d’affaires dès 2021.

Traxxs et ses semelles connectées avancent d'un bon pied sur le marché des équipements de protection individuelle (EPI). Un monde très normé où la jeune pousse sophipolitaine s'évertue depuis quatre ans à montrer patte blanche. Le partenariat conclu en novembre avec Securitas France plaide en ce sens et vient compléter une offre consacrée à la protection du travailleur d'un service de télésurveillance. "C'est une nouvelle case de cochée qui apporte de la crédibilité à notre solution et répond aux attentes des entreprises, PME et ETI en tête, qui n'ont pas les capacités en interne pour opérer la gestion des alertes", relève Sylvain Rispal, son dirigeant-fondateur. Pour qui "bien plus qu'un message marketing", cet accord entre le groupe leader de la sécurité et Traxxs "prend valeur de certification".

Innovation brevetée

Née en 2013, Traxxs conçoit et commercialise des solutions innovantes de protection sous forme de semelles connectées. Destinées aux travailleurs isolés, celles-ci contiennent un...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :