Christophe Courtin – Courtin Real Estate : « Ce sont les bâtiments serviciels qui feront la différence »

 |  | 838 mots
Lecture 4 min.
Cor Natura, nom du programme que Courtin Real Estate développe à Sophia-Antipolis, sur l'ancien site de Dow Chemichal France.
Cor Natura, nom du programme que Courtin Real Estate développe à Sophia-Antipolis, sur l'ancien site de Dow Chemichal France. (Crédits : DR)
Implantée à Sophia-Antipolis, la foncière dirigée par l’ancien fondateur de l’assurtech Santiane est spécialiste des réhabilitations de bâtiments auxquels elle donne une envergure durable et énergétiquement green. Une double approche que valide le marché, à l’heure où le télétravail rebat les cartes et où la consommation de l’espace de travail ne se fait plus tout à fait comme avant.

On dit bien de la crise actuelle qu'elle agit comme un accélérateur tout autant qu'elle est source d'opportunités. Pour Courtin Real Estate, c'est exactement ce qu'il se produit. La foncière créée et dirigée par Christophe Courtin voit son positionnement - pris il y à 4 ans, bien avant la crise - être un élément fortement différenciant dans le contexte actuel.

Le positionnement de Courtin Real Estate, rappelons-le, c'est la réhabilitation des bâtiments. Si aujourd'hui, on pousse à ne plus construire pour construire mais à retravailler, revoir et améliorer ce qui existe déjà, pour Christophe Courtin, cela a toujours été une évidence. Devenue une marque de fabrique, plébiscitée, si on s'en tient au nombre de projets en cours.

Ne pas étendre l'artificialisation des sols

Le dernier à être passé en mode actif, c'est le chantier de l'ancien site de Dow Chemical France implanté sur la technopôle. Acquis il y a 4 mois, via un joint-venture avec un autre professionnel du secteur, Valimmo, (Christophe Courtin en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :