La stratégie de la scale-up Ubitransport pour structurer sa croissance

 |  | 808 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Spécialiste des services intelligents de mobilité partagée pour le transport public, la startup basée à Mâcon et Cagnes-sur-mer, entend se renforcer sur le marché domestique tout en envisageant l’export. Ce qui comprend notamment des opérations de croissance externe ciblées et des recrutements idoines. L’objectif étant de passer de scale-up à entreprise internationale.

2020 ne sera définitivement pas une année blanche pour Ubitransport. Son président, Jean-Paul Medioni y tenait. Grâce à Ceccli, c'est fait. En acquérant la PME familiale basée à Saint-Laurent du Var, près de Nice, la startup originaire de Mâcon, implantée également sur la Côte d'Azur, fait un pas en avant, s'ouvrant à de nouveaux marchés. Ceccli, pépite discrète, permet en effet à Ubitransport de s'ouvrir à de nouveaux segments, et non des moindres, ceux des réseaux urbains de taille moyenne et des métropoles.

Accélérer sur les verticales

Cette acquisition s'inscrit parfaitement dans la feuille de route de la startup, qui déjà en septembre dernier franchissait une étape : la levée de 45 M€, premier tour de table de son histoire, Ubitransport s'étant jusqu'alors développée uniquement sur fonds propres. Une levée justement consacrée au passage de scale-up à entreprise internationale mais aussi à sa structuration. Il y a tout juste 16 mois, Ubitransport...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :