La Confiserie du Roy René entretient les filières d’approvisionnement… et l’innovation

 |  | 881 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : DR)
Fabricant de calissons, l’entreprise centenaire, basée à Aix-en-Provence, remet à plat ses besoins et sa stratégie. Où il est question de soutien aux filières essentielles pour son activité, notamment l’amandier et la pistache, de recherche constante sur de nouveaux produits, sans négliger l’export, axe en demande de développement.

Si 2020 est une année particulière à bien des égards pour le monde entier, pour La Confiserie du Roy René, elle revêt un caractère encore plus spécial... 2020 c'est aussi l'année de ses 100 ans.Une date symbolique comme celles qui sont souvent l'occasion de remettre à plat des habitudes, d'identifier des axes de développement, d'amélioration... De peaufiner une stratégie.

Amandier et pistachier, agriculture raisonnée

Les calissons, ce sont ces confiseries provençales que la légende décrit comme ayant été dessinées pour reproduire la forme d'un sourire, faites notamment d'amandes douces broyées, de melon confit et d'écorce d'orange. Des matières premières que la PME puise en proximité. Mais des matières premières qui sont aussi des filières agricoles ayant besoin de soutien pour qu'elles perdurent, voire renaissent et grandissent. 
C'est notamment le cas pour l'amandier, qui a bénéficié il y a 5 ans d'un plan de relance, menée avec la Chambre Agricole régionale, réunissant les pépiniéristes, les transformateurs, les producteurs de plans avec l'objectif...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :