Quelle stratégie à l'international pour NGE ?

Présent dans des secteurs géographiques divers, de l'Afrique à l'Amérique Latine, le groupe spécialisé dans le BTP, originaire de Tarascon, poursuit sa vision d'une présence à l'export sur des chantiers d'envergure où il est capable de dérouler ses différentes expertises. Une internationalisation qui contribue à porter sa croissance, pour l'heure 100 % organique.
Le projet hydroélectrique de Nachtigal, au Cameroun, permet à NGE, de déployer ses expertises
Le projet hydroélectrique de Nachtigal, au Cameroun, permet à NGE, de déployer ses expertises (Crédits : DR)

C'est déjà au Maroc que NGE posait, il y a plus de 25 ans, un premier pas à l'international. A l'époque c'est l'entreprise provençale Guintoli - entre temps intégrée au groupe - qui représentait le début d'une aventure export.

Près de trois décennies plus tard, l'entreprise dirigée par Antoine Metzger n'a pas véritablement changé de philosophie. Si elle a bien sûr étendu sa présence à d'autres contrées, c'est pour ses expertises fondamentales, issues de la route et du ferroviaire notamment, qui lui valent d'être sollicitée.

L'Afrique confirme

De fait, NGE compte une présence dans 12 pays. Et comme donc le rappelle son histoire, l'Afrique est bien un vaste terrain où le groupe déroule son savoir-faire métiers. Au Maroc, où elle est présente via sa filiale Générale Routière, l'entreprise est engagée sur les travaux de génie civil de la nouvelle laverie de Banguérir, ce qui lui permet de démontrer son expertise multimétiers avec la réalisation de bassins de stockage d'eau d'une capacité de 34 000 m3, d'un décanteur, d'une plateforme de stockage de phosphate lavé et des fondations de la ligne de traitement. Une présence forte, "qui nous permet également d'avoir une vision sur le Sénégal", explique Jean Bernardet, le directeur général de NGE. A Dakar, c'est une ligne de fret qui vient d'être livrée avec des partenaires. Le Sénégal où donc, "nous souhaitons nous installer durablement".

En Côte d'Ivoire, "nous avons démarré sans rien", rappelle Jean Bernardet mais en 3 ans, la PME a su s'implanter là aussi de façon durable, grâce à 6 projets qui lui permettent d'envisager 25 M€ de chiffre d'affaires pour 2020.

Mais c'est probablement au Cameroun que se trouve l'un des plus importants chantiers qu'NGE ait à traiter. Depuis le 1er août 2018, le groupe de BTP est le chef de file d'un projet d'aménagement hydroélectrique, à Nachtigal. Un chantier qui comprend un barrage en béton compacté roulé de 400 000 m2, un canal de 3,3 km et des travaux de génie civil concernant la centrale hydroélectrique qui comprend pas moins de 7 turbines. Soit un chantier, réalisé avec un partenaire marocain et un partenaire belge, qui produit un chiffre d'affaires de 400 M€. Un projet gigantesque par la taille et les moyens déployés mais qui là encore consolide la volonté de la PME provençale de s'implanter fortement. Ce que confirme Jean Bernardet. "Nous allons regarder d'autres projets". En Egypte, NGE est également investi sur la réalisation des lignes L3 et L4 du métro du Caire.

NGE

Ailleurs aussi

Du côté de l'Amérique Latine, au Mexique notamment où NGE emploie 200 collaborateurs, "nous avons été identifiés comme partenaire ferroviaire", précise Jean Bernardet, qui le répète, "nous allons sur les projets par le prisme de la spécialité". Le ferroviaire qui porte aussi les projets en Equateur, via un projet de tramway, alors qu'au Panama, ce sont les lignes 1 et 2 du métro qui bénéficieront de l'expertise de la PME française, également retenue pour le contrat de maintenance.

Mais c'est en Uruguay que le développement export de NGE s'ancre, avec un PPP d'envergure, d'un montant de 1,1 milliard d'euros, et qui l'est tout autant par les ouvrages qu'il comprend, devant relier Paso de los Toros à Montevideo. Un PPP qui fait entrer NGE dans le Mercosur. Stratégique, évidemment.

Un ensemble de chantiers ouverts et d'opportunités à venir qui ne doit pas faire oublier le marché européen. C'est bien NGE qui a réalisé le RER londonien. "Nous sommes venus nous chercher pour nos capacités", ajoute encore le directeur général. L'Angleterre qui "est sous-équipée en digital" et qui pourrait être un axe de déploiement de la fibre optique, qui fait partie des expertises de NGE. Fondations -ferroviaire- fibre optique constituant un peu le triptyque qui identifie les expertises du groupe.

Et après ?

Plutôt confiant sur le déroulé des prochains mois, Jean Bernardet rappelle que "nous avons un très bon carnet de commandes, établi à 700 M€ (à l'export NDLR)". Plus généralement, "nous sommes reconnus pour faire partie du club des entreprises capables de réaliser des ouvrages complexes". Et que l'ensemble des compétences "crée des leviers de croissance pour le groupe". Et le directeur général de reconnaître que cela passe beaucoup par le ferroviaire, qui est un peu "le cheval de Troie" pour s'installer dans les diverses contrées. Mais il y a aussi un autre élément. Au Cameroun, par exemple, "nous avons gagné le chantier par la confiance", souligne Jean Bernardet qui rappelle que le partenariat est essentiel dans le déploiement export. "Nous recrutons en local", ajoute-t-il.

Plus largement, "nous avons été proactifs dans les idées nouvelles, nous avons démontré notre capacité à intégrer toutes les expertises".

Et ce qui se fait à l'international peut tout à fait servir le marché domestique. Tout cela à replacer dans le comportement global de NGE qui a enregistré, pour rappel, 23 % de croissance en 2019, de façon totalement organique. "La croissance externe n'est pas dans notre stratégie", appuie Jean Bernardet. "Mais nous restons à l'affût d'opportunités". A l'international, "nous souhaitons conforter nos positions actuelles. Nous avons encore beaucoup de possibilités". NGE emploie 12 400 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.