Comment Oxatis va servir la stratégie de CMA CGM

Elle est l'un des principaux acteurs du e-commerce en France. Elle est désormais dans le giron de l'armateur français basé à Marseille. Et son expertise devrait justement servir les velléités de développement du groupe que pilote Rodolphe Saadé. Egalement détentrice d'une partie minoritaire du capital, Lundi Matin, PME spécialiste du e-commerce originaire de Montpellier, ajoute aussi son savoir-faire.

3 mn

(Crédits : DR)

CMA CGM est définitivement entrée dans une ère de transformation qui bouscule tous les codes. L'armateur n'a jamais caché son appétence pour l'innovation, c'est même ce qui a fait son succès, dès sa création. La formule consacrée voudrait que l'on dise que c'est dans son ADN. La volonté de ne pas faire comme tout le monde se transmet apparemment de père en fils. Car Rodolphe Saadé développe tout autant son sens de l'innovation que Jacques, le fondateur du groupe familial, né à Marseille.

Le secteur maritime évolue, les usages et les transitions - numériques comme environnementales - le poussent à modifier habitudes et réflexes et à ouvrir le regard sur ce qui est connexe.

Sans revenir sur ce que CMA CGM a déjà investi en terme d'innovation - de ses expériences avec Traxens par exemple sur le conteneur connecté ou sur la création de son accélérateur ZE BOX - l'annonce de l'acquisition, à hauteur de 90 % du capital de la PME marseillaise Oxatis constitue indéniablement un nouveau pas dans sa stratégie.

CEVA en figure de proue

Car le rachat d'Oxatis, en redressement judiciaire depuis le mois de novembre dernier, peut - de prime abord - surprendre. Pourtant il est logique. C'est plus précisément sa filiale CEVA Logistics, spécialisée en logistique, qui va bénéficier de l'expertise de la PME installée dans les quartiers Nord de la Cité phocéenne. Notamment en "complétant sa proposition de valeur sur le segment du e-commerce, avec une offre de bout en bout sur la chaîne commerciale et logistique dont création de sites internet e-commerce, logiciels de gestion de l'activité e-commerce et solution intégrée de logistique et de transport. Il s'agit donc d'une opération de développement pour CEVA Logistics, en complément de ses solutions existantes de gestion des entrepôts et de la logistique du transport. Cette acquisition permettra à CEVA de proposer une nouvelle offre à ses clients existants, mais aussi d'adresser une nouvelle base de clients PME", explique le groupe marseillais à La Tribune. Une façon donc d'élargir le rayonnement de CEVA et de lui permettre de proposer une offre la plus globale possible. C'est là qu'intervient notamment Lundi Matin, dirigée par Benjamin Chalande. Associée à CMA CGM pour conclure le rachat d'Oxatis en s'engageant à hauteur de 10 % du capital, cet éditeur de solutions de caisse entre autres, qui emploie 45 personnes, était déjà un partenaire régulier de la PME dirigée par Marc Schillaci. "Nous collaborions ensemble depuis longtemps. Nous renforçons donc nos liens. Cela va nous permettre de proposer à nos clients une solution globale".

"Lundi Matin a une expertise sur les logiciels de gestion d'entreprise innovants, et notamment, la connaissance d'une partie des logiciels développés par Oxatis, mais aussi une expertise sur les clients TPE. Notre partenariat industriel, commercial et financier était le meilleur pour cette reprise, à la fois grâce à la solidité de l'offre et la complémentarité commerciale", précise CMA CGM à La Tribune.

Stratégie renforcée

C'est évidemment ensemble que le grand groupe et la PME vont tracer une stratégie renouvelée. Il est question de poursuivre le démarchage sur le marché premier d'Oxatis, à savoir les TPE. Mais c'est également, l'acquisition de clients considérés comme à plus forte valeur ajoutée, qui va être renforcée, avec des offres nouvelles dont une offre intégrée à la logistique. Et puis c'est évidemment un développement à l'international - déjà entamée puisque Oxatis est présente en Allemagne, en Espagne et en Italie notamment - qui va être poursuivie et renforcée.

Pour rappel Oxatis, créée en 2001, emploie 270 personnes et a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 14 M€. L'ensemble des équipes est conservé. CMA CGM emploie pour sa part 110 000 personnes dans le monde dont 2 400 à Marseille.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.