Qwant change de PDG

Le moteur de recherche né à Nice, qui se veut éthique, a annoncé un changement dans la structuration de sa direction. Eric Leandri laisse les rênes opérationnelles à Jean-Claude Ghinozzi, jusqu'alors DGA Sales et Marketing pour s'occuper de la stratégie tandis que la CDC, actionnaire, préside désormais le conseil de gouvernance.
(Crédits : DR)

C'est le changement dont la rumeur bruissait ces dernières semaines. Comme évoqué lors de l'entretien accordé à La Tribune en décembre dernier, Eric Leandri cède la présidence, en l'occurrence à Jean-Claude Ghinozzi, jusqu'alors DGA Sales et Marketing. Le co-fondateur du moteur de recherche va désormais présider le comité stratégique et scientifique, c'est-à-dire s'occuper des orientations prioritaires et technologiques. Un rôle dit-il qui lui convient bien, voire mieux. "Je crée, j'invente", dit Eric Léandri.

Dans la foulée, Tristan Nitot, arrivé chez Qwant en septembre dernier au poste de Directeur général, est pour sa part nommé VP Advocacy.

Arrivé chez Qwant en 2016, Jean-Claude Ghinozzi est un ex-Microsoft, en charge alors du retail, des ventes et du marketing. Il a également été président du syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs.

Autre modification dans la gouvernance qui a son importance, l'arrivée renforcée de la Caisse des Dépôts, actionnaire historique qui via présider le conseil de gouvernance. Un rôle assumé par Antoine Troesch, directeur de l'investissement de la Banque des Territoires.

Des changements qu'Eric Leandri explique par le besoin de monétisation. "Nous avons un PDG qui est spécialiste de la monétisation. L'objectif c'est monétiser, monétiser, monétiser afin que Qwant devienne un bon produit européen".

Le co-fondateur de l'entreprise qui a inauguré dernièrement ses nouveaux locaux à Nice où est installée la R&D, assure que "de jolies choses vont arriver" et voit dans l'arrivée renforcée de la CDC, un signe de confiance d'un actionnaire de la première heure.

Concernant la levée de fonds en cours - qui devrait se finaliser prochainement selon Eric Leandri - les "actionnaires historiques remettent au pot", comprendre Axel Springer aussi.

"Nous avons enregistré une forte croissance de notre chiffre d'affaires ces derniers mois", redit Eric Leandri qui assure qu'il "existe une vraie place pour Qwant".

Le moteur doit, ajoute-t-il, "prendre sa place sur le mobile. De nombreux dossiers sont désormais sur le bureau du nouveau PDG".

Au chapitre des projets, il est question de "recruter davantage de personnes à Nice" et de continuer à tenter de donner vie au projet baptisé Qwant Art, qui doit s'implanter à Cannes. Un projet qui a pris du retard sur le calendrier initialement prévu, pour cause de levée de fonds non finalisée dit encore Eric Leandri. Lors de l'interview accordée à La Tribune en décembre dernier, il précisait que le bâtiment devant héberger l'entreprise serait probablement acquis par un tiers et Qwant en serait le locataire.

Ces annonces seront-elles de nature à apaiser les critiques et tensions qui régnaient ces derniers mois autour de la personne d'Eric Leandri ? Une nouvelle page s'ouvre donc pour le moteur de recherche qui revendique 18 milliards de requêtes en 2018.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 10/01/2020 à 10:40
Signaler
Les administrations l'auraient adopté ! laissez-moi rire : le 1er mot clé recherché dans les Adm, sur Qwant est... " Goo.... " Léandry passe son temps à faire la victime, tout étant par ailleurs, ponctuellement, donneur suffisant de leçons, ...

à écrit le 10/01/2020 à 10:38
Signaler
Les administrations l'auraient adopté ! laissez-moi rire : le 1er mot clé recherché dans les Adm, sur Qwant est... " Goo.... " Léandry passe son temps à faire la victime, tout étant par ailleurs, ponctuellement, donneur suffisant de leçons, ...

à écrit le 10/01/2020 à 9:10
Signaler
Ce " moteur " ne tient aucune des " promesses " du " modeste et humble " Léandry. Poreux comme les autres ce faux " moteur " " indépendant... " des RAPACES : un gros Bluff Je lui donnerai néanmoins une deuxième et dernière chance d'ici un an ...

le 10/01/2020 à 10:55
Signaler
La REELLE respiration a été tellement BENEFIQUE, mais bien COURTE : François Clauss Passionnant et Humble et Gentil, remplaçant seulement huit jours ce Vandel, fin Déc : passé le Gentil ! Formidable ! et Brillant !!!! érudit MATTHIEU BELLIARD, ...

à écrit le 10/01/2020 à 6:57
Signaler
Qwant devrait arrêter de communiquer sur l’éthique. La seul chose que je souhaite de mon moteur de recherche préféré c’est qu’il contre Google. Ce changement de PDG semble être de nature à sortir de l’impasse.

à écrit le 10/01/2020 à 1:22
Signaler
QWANT J'en suis sorti depuis un mois : leurre qui ne tient pas ses promesses, AUCUNE LEANDRI souvent " coatcher " dans l'émission d'Europe 1 " La France qui bouge " est INSUPPORTABLE !!!! Je change de station radio deux fois dans la journée ...

à écrit le 09/01/2020 à 12:43
Signaler
En qualité d'internaute moyen de base, Q me fournit tte satisfaction et je ne suis pas em.... par tte pub intempestive. Si je veux des précisions supplémentaires, je fais appel à CHROME et la puissance inégalée de google. Ca représente moins de 5% d...

à écrit le 09/01/2020 à 11:45
Signaler
Cela me rappelle Nokia et son funeste destin... merci Léandri et la clique.

à écrit le 09/01/2020 à 10:04
Signaler
Il y a plus que cela : le fonctionnement même de Qwant est en question... il paraitrait (sources internes) que les requêtes étaient "sous traitées" à un autre moteur de recherche... Charge à la CDC de faire la lumière dessus car sinon c'est vendre un...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.