La Confiserie du Roy René se renforce à l'export

Déjà présente à Miami, la PME originaire d'Aix-en-Provence poursuit son déploiement en dehors de l'Hexagone, notamment du coté de l'Amérique du Nord.
(Crédits : DR)

Les spécialités made in Provence à base d'amandes, de fruits confits et de sucre prennent davantage de couleurs internationales. Tout au moins, celles fabriquées par la Confiserie du Roy René, la PME rachetée en 2014 par Olivier Baussan et qui fin  2016 a entamé sa carrière à l'export en installant sa première boutique "délocalisée" sous le soleil de Floride, à Miami.

Les Etats-Unis encore

Un an plus tard, l'international demeure un vecteur de développement pour l'entreprise installée à Aix-en-Provence et que dirige Laure Pierrisnard. Au mois de mars c'est une seconde boutique qui ouvrira ses portes aux Etats-Unis, à Washington. En parallèle, la marque française est présente au Canada, via des corners dans deux chaînes de grands magasins.

La Chine en prospection

Partie en Chine en octobre 2016, au sein de l'une des missions économiques menées par la Région Provence Alpes Côte d'Azur, Laure Pierrisnard avait entamé des démarches afin d'ouvrir les calissons à l'Asie, notamment avec l'un des acteurs phares de la vente e-commence, Vip.com. Suite à un changement de stratégie de la part de l'entreprise chinoise, les premiers contacts établis n'ont pas aboutis. Cependant, la Confiserie est déjà en discussion avec une autre plateforme de vente à distance. Hong Kong, territoire que Laure Pierrisnard a également prospecté, pourrait être également une porte d'entrée pertinente sur la Chine continentale. La Chine qui, par ailleurs, a causé quelques frayeurs aux fabricants de calissons.

Accélération

Sélectionnée en 2017 pour intégrer la seconde saison de l'Accélérateur PACA que pilote la Région avec le soutien de bpifrance, La Confiserie bénéficie donc de ce programme dédié aux entreprises de plus de 3 M€ de chiffre d'affaires et qui ont une stratégie à l'export, l'idée étant de mener ces PME vers le stade d'ETI.

Labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) en 2012, La Confiserie a revu sa gamme de produits, la volonté de Laure Pierrisnard étant de faire du calisson un produit consommable tout au long de l'année. C'est notamment ainsi que sont nés les "Calissons d'exception", faisant la part belle à des produits régionaux comme la clémentine de Corse, la rose de Vence ou la cerise du Lubéron.

Employant 80 salariés, La Confiserie du Roy René génère un chiffre d'affaires de 13 M€.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.